Critique manga #211 – Ragna Crimson tome 1, Dog End tome 3, Gleipnir tome 5

Un #MardiConseil avec trois manga se classant dans la collection Dark Kana de chez Kana. Il y a d’abord la grosse nouveauté, Ragna Crimson, et son univers peuplé de dragons pouvant rivaliser avec ceux de Game of Thrones. Sombre, personnages complexes, et un bon potentiel réussite pour la suite… Vient ensuite le tome 3 de Dog End et sa chasse de mafieux assassins souhaitant éliminer une jeune héritière. Et pour terminer, le tome 5 de Gleipnir qui aborde les changements à la puberté, ainsi que la solitude, et les émois amoureux entre les lignes d’un scénario complexe. 

Critique manga #193 – Gleipnir tome 4, Sky-High Survival tome 12

Prendre possession du corps de quelqu’un, vous en rêvez ? Moi non plus. Pourtant dans Gleipnir cela semble tellement cool. Ce tome 4 est une entrée pour les nouveaux personnages, tandis que les anciens évoluent à leur rythme. C’est sombre, oppressant et divertissant. Sky High Survival est l’un des titres que je préfère le plus chez l’éditeur. À chaque nouveau tome je me plonge totalement dans l’intrigue et ne pense à rien d’autre. Deux séries que je recommande à 150%.

Critique manga #160 – Smokin’ Parade tome 3 et Gleipnir tome 3

Pourquoi parler de ces deux séries en un seul article ? Pour plusieurs raisons. La première étant qu’elles sont deux nouveautés lancées il y a moins d’un an chez KANA. La seconde est qu’elles sont éditées dans le catalogue Dark Kana et réservées à un public avertir. Ambiance trash, violence, critiques de la société pour l’une, et mise en abyme de nos démons intérieurs le regard des autres, Smokin’ Parade et Gleipnir dévoile ici leur troisième tome respectif. Deux récits, des personnages marquants et des intrigues qui valent le coup d’être découvertes.

Critique manga #115 – Gleipnir tome 2

Beauty and the Beast version manga…. et nettement plus osé et visuellement plus trash aussi. Aux détours de caricatures monstrueuses, Gleipnir souligne les chamboulements hormonaux durant l’adolescence. Une énigmatique chasse aux médailles étranges se met en place pour notre duo aussi dérangeant, appréciable et complémentaires. 

Critique manga #086 – Gleipnir tome 1

Vous aimez les contes folkloriques du style La Belle et la Bête ? Les adolescents torturés psychologiquement et les mystères en pagailles ? Alors, ce premier tome de Gleipnir, première publication de Sun TAKEDA en France est pour vous. Énormément de questions et peu de réponses, mais beaucoup de promesses qui aiguisent notre appétit. 

Critique manga #400 – Rent-a-Girlfriend tome 1 et 2, Arrête de me chauffer Nagataro tome 1, Welcome to the ballroom tome 1, Soul Liquid Chambers tome 1

En septembre 2020, les éditions Noeve se sont lancées dans la publication de mangas. Et entre la qualité de manga en tant qu’objet et la diversité parmi les titres proposés, on est déjà en chemin pour marquer le lectorat. De la location de petite amie à un très jeune couple avec une relation étrange, la danse de salon envoutant un lycéen et un monde post-apocalyptique, vous y trouverez de tout.

Critique manga #397 – Undead Unluck tome 1

La rentrée de septembre 2021 en manga est tout aussi chargée que celle en littérature. L’un des titres sur lequel mise l’éditeur Kana est celui de Undead Unluck, un shonen tout droit sorti du célèbre Shonen Jump. Une jeune fille qui provoque des désastres autour d’elle, un home qui n’a peur de rien car immortel. Un duo improbable qui tente de séduire les pays francophones. Découvrons ensemble ce que j’ai pensé de ce premier tome.

Critique manga #234 – Ragna Crimson tome 2, Sky-High Survival tome 14

Après un premier tome intéressant, la suite de Ragan Crimson s’avère être une lecture agréable mais qui voit l’un de ses héros principaux complètement oublier… Toutefois, l’ambiance et la tension des deux derniers chapitres me font espérer une suite décapante. Sky-High Survival s’approche gentiment de la fin avec un tome 14 toujours aussi génial à lire. La violence se déchaîne lors de l’attaque du trio contre Aikawa qui retient Kira en otage. 

Critique manga #217 – Marry Grave tome 1, Moriarty tome 4

Pour la découverte du nouveau shonen des éditions Kana, Marry Grave, je vous demanderai de sortir vos écouteurs et de chercher une chanson sombre à l’élégance gothique, comme par exemple du Placebo. Ok, le groupe n’est pas du tout gothique, mais il y a une certaine atmosphère qui se dégage de la voix de Brian Moloko que l’on pourrait lier à l’histoire de Sawyer. Amour perdu, mélancolie et un brin de folie. Trois adjectifs que j’associe volontiers au groupe de Brian. Allez, on s’écoute The Bitter End et on se laisse porter par le scénario. Parce que Sawyer vous touchera en parlant de sa Rosalie, alors qu’un sentiment à la Tim Burton se colle en arrière-plan. Le tome 4 de Moriarty, lui, vous donnera envie d’aller préparer un peu de thé et de voir la stratégie de l’Empire Britannique d’antan et la corruption germer parmi les peuples.

C’est lundi, que lisez-vous #090

Hello ! Nouvelle semaine qui commence avec le froid hivernal s’installant doucement. Enfin bref on est pas ici pour parler météo et compagnie, mais plutôt pour faire le point sur les lectures de la semaine dernière, celles en cours, les critiques effectuées et les réceptions livresques.