Critique manga #264 – Ragna Crimson tome 3, Seraph of the end : Glenn Ichinose tome 1

Le tome 3 de Ragna Crimson se veut plus structurer que le précédent, mettant ainsi bien plus en avant les personnages et la mythologie de ces êtres déguisés en humain. Action et stratégie  sont à l’honneur. Puis, c’est autour du jeune Glenn d’utiliser la magie et de nous présenter son univers du haut de ses 16 ans. 

Critique manga #227 – Apprenti Criminel tome 1, Fire Force tome 10, Seraph of the End tome 15 & 16

Un mardi placé sous le signe du Shonen avec trois titres, dont une nouveauté. Apprenti Criminel s’adressera aussi bien aux lecteurs de la série mère Détective Comics qu’aux nouveaux, puisque cette parodie fait le plein de moment d’autodérision où une personne comme vous et moi débarque dans une nouvelle ville…et c’est la cata ! Le tome 10 de Fire Force nous balance de belles révélations et explications concernant cet univers de feux qui n’épargnent pas notre jeune héros Shinra. Et enfin, les tomes 15 et 16 de Seraph of the End voit des trahisons et des alliances rythmer notre lecture vampirique préférée.

Critique manga #164 – Seraph of the End tome 12, 13 et 14

Que dire sur Seraph of the End ? À ce stade à part qu’en 14 tomes à ce jour, la série arrive toujours autant à me captiver. La mythologie vampirique et démoniaque se développe de plus en plus, tandis que la frontière entre le bien de l’armée et le mal des vampires se brouillent. Difficile à ce stade de voir les vampires comme les ennemis à abattre. 

Critique manga #118 – Seraph of the End tome 9, 10 et 11

Onze tomes et toutes ses dents. Depuis le premier tome paru en 2016, Seraph of the End est devenu au fil du temps un récit jouant sur la dualité opposant le bien et le mal, tout en brouillant les pistes sur qui sont les véritables méchants. Fort d’un paysage apocalyptique, l’action y est omniprésente mais pas que. En effet, les sentiments et valeurs amicales et familiales sont des points centraux du récit, où les personnages deviennent tous très vite attachants.

Critique manga #097 – Seraph of the End tome 6, 7 et 8

Après deux tomes d’introduction laissant entrevoir de bonnes idées, Seraph of the End avance de manière efficace et sans temps-morts. Les vampires reprennent du poil de la bête par rapport à leurs frères et soeurs de Twilight et autres histoires mielleuses. Si ici les vampires ne brillent pas au soleil, ils brillent en réalité par leur dangerosité malsaine et leur côté double-jeu même entre eux ! L’humain Yûchirô évolue de manière équilibréé avec ses nouveaux compagnons de routes afin de nous emmener vers les terres désolées du paysage japonais d’après l’apocalypse. 

Critique manga #087 – Seraph of the End tome 3, 4 et 5

Après deux tomes d’introduction laissant entrevoir de bonnes idées, Seraph of the End avance de manière efficace et sans temps-morts. Les vampires reprennent du poil de la bête par rapport à leurs frères et soeurs de Twilight et autres histoires mielleuses. Si ici les vampires ne brillent pas au soleil, ils brillent en réalité par leur dangerosité malsaine et leur côté double-jeu même entre eux ! L’humain Yûchirô évolue de manière équilibréé avec ses nouveaux compagnons de routes afin de nous emmener vers les terres désolées du paysage japonais d’après l’apocalypse. 

Critique manga #076 – Seraph of the End tome 1 et 2

Vampires ! Oh non non, ne fuyez pas. Dans Seraph of the End les vampires sont dignes d’un roman de Anne Rice et non d’un Twilight. L’univers post-apocalyptique du titre offre une très mise en scène de cet univers hiérarchisé par les vampires, où un bataillon d’extermination proche de la garde impériale de l’ère Meji nous offre de très beaux moments. Humour, action, personnages attachants, que demander de plus.

Critique #173 – Company of Killers tome 2 et 3 de J.A. Redmerski, Hybrides tome 3 et 4 de Laurann Dohner

J’ai passé un agréable moment me délectant de la noirceur de la saga écrite par J.A.Redmerski avec des tueurs que rien n’arrête. Les tomes 2 et 3 de Company of Killers développent la trame principal avec des personnages nouveaux et saisissant de violence. Puis, les tomes 3 et 4 d’Hybrides enrichissent la mythologie de ces hommes mi-animal de manière exquise rappelant le Dark Angel de James Cameron. 

Sorties Mangas & Comics de la semaine #021

Voici un nouveau mois qui commence et il commence fort! Du côté des nouveauté manga nous avons Talentless, Origin, Blue Giant, Tales of Breseria, Origin ou encore le shojo Irrésistible. Mais ce début de mois de juin est aussi synonyme de fin pour Le Couvent des Damnées, Re:Load, et Dolly Kill Kill. Mais pour nous consoler on peut compter sur de nombreuses suites comme celles e : L’Atelier des Sorciers, Dead Tube, Ken’en, Drop Frame, Ayanashi,  Capitaine Albator – Dimension Voyage, Smokin’ Parade, Are You Alice ?, Fire Punch, Golden Kamui, Darwin’s Game, Vatican Miracle Examiner, Waiting for Spring, La Courtisane d’Edo ou encore Seraph of the End pour ne citer que ces titres. Niveau comics on retrouvera du Ant-Man chez Panini Comics – sortie du film Ant-Man & The Wasp oblige, X-Men : Age of X, L’intégrale de Wonder Woman par Brian Azzarello de l’époque New 52, et le premier tome du classique The Man of Steel. 

Sorties Mangas & Comics de la semaine #003

En cette fin de mois de janvier, de jolies petites pépites vont venir se poser sur les étagères des librairies, avec l’espoir de pouvoir trouver une maison prête à les accueillir. Chez Delcourt-Tonkam on notera Gantz ou encore l’invasion des anges avec 7th Garden et son quatrième tome. Puis, vient Kana avec un nouveau shojo Banale à tout prix dont les deux premiers tomes sortiront le même jour. On notera aussi chez eux les suites de Assassination Classroom, Seraph of the End (ainsi qu’un roman), le tome 2 de Smokin Parade par les auteurs de Deadman Wonderland et enfin Tenjin, le dieu du ciel. Ankama, Le Lézard Noir, Urban China et autres éditeurs sont aussi de la partie. Du côté des comics Panini vient publier ses premiers kiosques de février, et Urban Comics mise sur l’ère Rebirth de DC.