Critique manga #203 – Kingdom tome 7 et 8

Publié en 2006 au Japon, Kingdom en a parcouru du chemin avant d’arriver sur le marché français. Adapté en anime, et à présent en film live-action, l’épopée narrée par Yasuhisa HARA nous plonger au cœur de l’ancienne Chine quand la guerre entre les différents royaumes faisait rage. Découvrons ensemble les tomes 7 et 8 de ce manga qui aura réussi à me captiver depuis le début. 

Publicités

Critique manga #202 – This teacher is mine! tome 3, This is not love thank you tome 1, In One’s Last Moment

Un mercredi placé sous le signe de deux shojo manga et d’un seinen. Le premier avait été un coup de coeur inattendu de 2018, c’est donc en toute logique que je continue la série. Le second traite de l’idéalisation de l’amour quand on a été biberonné aux films et séries romantiques. Et enfin, le seinen est un one shot qui nous propose de découvrir un adolescent ayant le don de voir la mort de chaque personne qu’il touche. Tentant et effrayant à la fois, surtout si c’est la mort de la personne que l’on aime que nous percevons. 

Critique manga #201 – Log Horizon, la Brigade du Vent de l’Ouest tome 3 et 4

Dans la lignée d’un Sword Art Online et Co., Log Horizon nous ouvre les portes de son monde RPG d’ « Elder Tale », où les joueurs en ligne ont été propulsés sans qu’ils ne le comprenne. Les différentes guildes vont devoir trouver un moyen de retourner chez eux sain et sauf, car comme sans une société réelle le mal et le bien sont subjectifs selon la personne. Une aventure d’action avec les personnages hyper sympathiques et mignons (mais redoutable quand il faut!) de La Brigade du Vent de l’Ouest.

Critique manga #200 – Banale à tout prix tome 5, Irrésistible tome 3, Entre toi & moi tome 2

Ce mardi on fait la fête avec trois shojo des éditions Kana. Amour, peur, amitié, jalousie, nous en avons pour tous les goûts. Le tome 5 de Banale à tout prix amorce un tournant pour notre duo Koiko/Tsurugi, et quel tournant mes amis ! Puis, les choses avancent entre découvertes des corps et des émotions avec le tome 3 de Irrésistible qui continue de défier les codes du genre pour nous donner une histoire moderne, sensuelle et sucrée. Et enfin, petit retour en arrière avec un manga de 2016/2017, le tome 2 d’Entre toi & moi pose de véritables questions entre deux amis d’enfance et le regard qu’ils se font de l’amour. 

Critique manga #199 – Alderamin on the Sky tome 8, Bungo Stray Dog tome 8, Grimoire of Zero tome 3

Trois séries de chez Ototo Manga sont au menu du jour. En entrée on attaque avec le tome 6 de Alderamin on the Sky qui est l’un de mes titres préférés de la maison d’édition pour ne pas dire THE préféré. L’avancée du récit sur fond de guerre civile prend un virage dramatique ou personne n’est épargné. Le plat principal se trouve être le pimenter Bungô Stray Dogs qui voit les choses s’intensifier encore plus et créer la surprise. Et pour terminer, en dessert, nous avons le troisième tome de Grimoire of Zero qui ne nous laisse pas un goût mémorable mais qui complète de manière correcte ce menu manga-stronomique. 

Critique manga #198 – Dog End tome 2, Moriarty tome 3, Fool’s Paradise tome 2

Débutons cette semaine avec trois mangas de la collection « Dark » des éditions KANA. De plus, ce sont toutes des séries lancées durant l’année 2018, et qui promettaient déjà avec seulement un ou deux tomes des lectures très efficaces. Le petit thriller sur fond de mafia Dog End offre un tome 2 plus abouti, tandis que le tome 3 de Moriarty prouve encore ses qualités avec le personnage de Louis plus présent. Et enfin, Fool’s Paradise voit sa super-idol manipuler la société japonaise avec ses fans prêts au pire pour prouver leur dévotion. 

Critique manga #197 – The Grim Reaper and an Argent Cavalier tome 4, 5 et 6

Le premier manga de IRONO, The Grim Reaper and an Argent Cavalier aura été une lecture divertissante où la magie et la question autour de l’âme humaine aura été primordiale. Après avoir reçu le tome 4 de la série, je me suis finalement dit qu’il valait mieux attendre les deux derniers tomes pour continuer ma lecture. Et j’ai bien fait. Cyan, chevalier au cœur pur et vaillant, s’est montré prêt à tout pour honorer sa promesse auprès de Demoiselle Reinette. Au final, il aura conquis mon cœur de manière simple et efficace comme son créateur IRONO.