Critique manga #185 – Le Rêve de mon père tome 1, et Le Fleuve Shinano

Il y a parfois des auteurs de romans ou de mangas qui possèdent une réputation mondialement reconnue, mais que l’on ne prend pas le temps de découvrir. Ce fut le cas de Taiyô MATSUMOTO et Kazuo KAMIMURA que je connaissais sans jamais en avoir lu. J’ai pu rectifier cela, et je me suis laissée happer par l’univers de ces deux mangakas. entre les rêves d’un homme dont la fibre paternelle n’a jamais été présente, et celle d’une femme au corps vibrant pour l’amour et la passion, on ne peut qu’approuver les bonnes paroles sur ces deux noms du manga.

Publicités

Critique manga #185 -Chronos Ruler tome 3 et 4, Fire Force tome 7 et 8

En ce #MardiConseil, je vous propose de découvrir mon avis sur la suite de deux shonen aux éditions Kana. Chronos Ruler est un univers où le temps d’une personne peut être dévoré par les Horas si elle se laisse aller à des regrets… Une série avec des rebondissements, un duo amusant et complémentaire, pour une intrigue qui pourrait mieux faire… On continue avec les deux derniers tomes parus à ce jour de Fire Force. Un manga que j’adore lire à chaque fois, et où le monde part en flammes. 

Critique manga #184 – Dog End tome 1, Tales of Wedding Rings tome 5 et 6

La fin d’années étant proche, les éditions Kana dégaine leur dernière nouveauté qui intègre la collection Dark Kana, qui a le vent en poupe ces derniers mois. Il s’agit de Dog End, d’une mangaka inconnue en France qui signe son premier récit. Et l’entrée en matière est plutôt réussie, nous faisant espérer du bon avec un duo inspecteur/tueur peu conventionnel. Autre série du catalogue, Tales of Wedding Rings qui depuis 6 tomes continue de nous narrer le récit de Satô envoyé dans un monde fantastique pour trouver des anneaux détenus par 5 princesses. Le titre est signé par le duo MAYBE que j’affectionne particulièrement.

Critique manga #183 – Fire Force tome 5 et 6, Last Pretender 3 et 4

Deux shonen pour le prix  d’une seule chronique ! Attardons-nous sur le manga tout feu tout flamme Fire Force, et le combat intergalactique de Last Pretender et ses femmes qui en ont. D’un côté nous avons les pompiers prêts à en découdre pour découvrir les véritables responsables des Torches humaines, et de l’autre nous avons des personnages hyper attachants et combatifs. Autant vous dire que la lecture s’avère toujours réjouissante à chaque nouveau tome de ces séries.

Critique manga #182 – This teacher is mine tome 2, Legendary Love tome 2, La Fille du temple aux chats tome 1

Parlons shojo et détente avec trois titres des éditions Soleil Manga. Il s’agit du tome 2 de This Teacher is mine! qui avait été un coup de coeur de cet été lors de la lecture du tome 1. Autant dire que j’étais impatiente de découvrir la suite !  Second titre, Legendary Love, également une suite, d’une histoire mélangeant fantasy et fiction qui marche plutôt bien à la lecture. Et finissions avec le tome 1 de La fille du temple aux chats et son côté très calme et tranche de vie qui ravira les curieux et les fans du genre. 

Critique manga #181 – Moriarty tome 2, Psycho Pass Saison 2 tome 1, Dark Grimoire tome 3

Aujourd’hui je vous propose de retourner dans les rues de Londres pour faire la connaissance de Sherlock Holmes dans le tome 2 de Moriarty, qui va nous aussi nous emmener faire une petite croisière. Ensuite, nous allons évoquer la saison 2 de Psycho-Pass, adapté de la série d’animation, qui se tiendra en 5 tomes. L’inspecteur Akane Tsunemori reprend du service alors que les événements de la saison précédente sont encore trop frais dans sa mémoire. Et finissons avec un peu de magie, mais la sombre qui ne fait pas du bien, celle de Dark Grimoire. Après avoir bravé l’interdit, Atli et Leon se lancent dans une course contre la montre, dont dépend la survie de Leon

Critique manga #180 – Blue Exorcist tome 1, 2 et 3

Il y a parfois des mangas qui me passent devant comme un train que l’on voit défiler à toute allure devant soi. On le voit chaque jour ou presque, on sait qu’il existe, mais on n’y prête pas attention. Ne prenant pas le temps de… prendre le temps, justement, on finit par ne pas y prêter attention. Grossière erreur que de ne pas se lancer dans une lecture simplement à cause de ces appréhensions. Mais comme toujours, j’aime me fier à ma curiosité et laisser une chance à une lecture de me surprendre. Alors, Blue Exorcist a-t-il réussi à me posséder tel un esprit qui vagabonde entre le ici et le ailleurs ?