Critique #229 – La première fois c’était quand même plus marrant par Colleen Oakley, Ne te sens pas obligé de me lire simplement parce que je suis morte par Mary Adkins

Quand la tragédie frappe notre vie il est compliqué de voir la situation d’un oeil optimiste. Pourtant, parfois sous le malheur, la tristesse, et le deuil, il existe l’espoir et la célébration de la vie. Dans ces deux romans, Colleen Oakley et Mary Adkins proposent ce concept. À vous de voir si l’aventure émotionnelle vous interpelle.

Critique #204 – La première fois qu’on m’a embrassé, je suis morte de Colleen Oakley

Dans la lignée de Everything, Everything de Nicola Yoon, Midnight Sun par Trish Cook, ou encore Nos étoiles contraires de John Green, l’auteure américaine Colleen Oakley nous raconte l’histoire d’une jeune femme qui depuis l’enfance ne peut plus entrer en contact charnel avec qui que ce soit sous peine de mourir, au pire. Entre humour, amour, force, courage et rencontre inattendue, ce roman ayant remporté le Prix des Lectrices 2019 nous met du baume au coeur et nous raconte l’histoire de deux vies.