Critique comics #025 – Shirtless Bear Fighter, Locke & Key tome 5, Invisible Republic tome 2

Pour ce JeudiComics, je vais vous parler d’un homme nue comme un vert – sauf quand on le force à porter un pantalon – à la virilité impressionnante et séduisante qui cogne des ours et se goinfre de sirop d’érable tout en devant sauver le monde. Il s’agit de Shirtless Bear Fighter qui mêle avec habileté humour, moments WTF, et récit polar-héroïque. Retournons ensuite dans le Massachusetts, au manoir Lovecraft, où la famille Locke n’a pas fini de se débattre avec les « key » dont les serrures secrètes les narguent. Et enfin, pour terminer,  atterissons sur la lune d’Avalon en l’an 2843 pour constater les dégâts socio-politiques et autres manœuvres mises en place pour contrôler le peuple. 

Publicités

Critique comics #024 – Sélection comics Batman de chez Urban Comics

Samedi 15 septembre, c’est le Batman Day. Chaque année, le onde célèbre le justicier de la ville de Gotham. Alors que vous ayez votre costume prêt ou non, voici une petite sélection de lecture comics consacrée au Chevalier Noir qui hante les bas-fonds de la ville et tente d’éradiquer le mal depuis 80 ans. Une santé de fer que le héros n’a pas toujours eu comme vous le verrez dans la suite. Entre l’homme taciturne et playboy qu’est Bruce Wayne, et le héros froid au regard revolver, la psychologie du ce double personnage a connu des rebondissements conséquents. Petite sélection parmi des dizaines et dizaines de titres…

Critique comics #022 – Sykbourne, et Revival tome 1

Comme chaque jeudi, on s’en va explorer l’univers des bulles de comics, avec cette semaine deux titres à l’ambiance différente mais de qualité égale. Skybourne nous invite dans son univers moderne d’action et de fantasy semblable à un « block buster » calibré pour divertir le public. Nous avons ensuite Revival et son premier tome qui nous embarque dans un contrée enneigée des USA, où les morts reviennent à la vie touchant à la sphère du mysticisme. Deux séries écrites pour fonctionner et qui devrait vous faire passer un agréable moment de lecture.

Critique comics #021 – Invisible Republic tome 1

En ce jeudi comics, on va prendre le temps d’aller visiter l’univers post-apo de Invisibile Republic mené par le duo responsable du comics Star Wars Legacy, que vous connaissez peut-être. Dans ce récit indé, on explore toute la sphère politique liée à la chute d’un gouvernement pas des plus réjouissant, ainsi que le passif du leader de cette dictature afin de comprendre quel destin a pu le pousser à devenir qui il était au moment de sa chute. Un premier tome à l’ambiance SF futuriste où le thriller s’invite entre les lignes d’un journaliste en mal de reconnaissance.

Critique comics #020 – The Fix T1, Black Monday Murders T1, The Black Beetle T1, The Autumnlands T1

En ce jeudi comics, je vous propose des lectures 100% indé du catalogue Urban Comics. Au programme il y en aura pour tous. De l’aventure héroic fantasy au bestiaire magique, à la plongée dans le marché de la bourse et de la magie noire, en passant par un binôme de flics ripoux digne d’un film hollywoodien farfelu mais sympathique, sans oublier un hommage aux années pulp avec un héros n’ayant rien à envier à ses compatriotes à capes. 

Critique comics #019 – Locke & Key tome 2 et 3

Après être sortie chez Milady en 2010, le titre de Joe Hill et Gabriel Rodriguez revient dans la nouvelle branche comics de l’éditeur : HiComics. Fort de son I Kill Giants et ses Tortues Ninjas, pour ne donner que ces titres, l’éditeur prouve avec Locke & Key tout son amour des titres indé qui se doivent d’être découvert par le public, lecteurs de comics ou non. Jonglant parfaitement avec l’univers horrifique et angoissant d’un thriller, Locke & Key nous plonge de manière saisissante dans le fantastique et dans l’humain en traitant par exemple du deuil. 

Critique comics #018 – Batman : Gotham by Gaslight

Batman. XIXème siècle. Jack L’Éventreur. Londres. Gotham. Voilà, comment je pourrais présenter ce récit comics si la flemme m’envahissait. Dans ce bouquin publié par Urban Comics, nous avons le droit à deux récits se déroulant à la même époque dans un « Elseworld » pouvant être lu aussi bien par les fans que par les lecteurs occasionnels. L’ambiance victorienne sombre et lumineuse procure une lecture unique et plaisante. Batman versus l’un des serial killers les plus connus de l’Histoire, à ne pas manquer.