Critique #185 – Dollars tome 2 : Dollars par Pepper Winters, Company of Killers tome 4: À la recherche de Nora de J.A. Redmerski

Avec son quatrième tome, la saga Dollars de Pepper Winters emprunte un nouveau chemin fait de manipulation psychologique et plus si affinités. Servi par un personnage bien particulier dans ses actions, À la recherche de Nora est le tome qui installe véritablement la série Company of Killers dans le paysage du New Adult sombre et haletant. Deux histoires bien différentes servies par des plumes entrainantes à découvrir si ce n’est pas encore fait. 

Critique #173 – Company of Killers tome 2 et 3 de J.A. Redmerski, Hybrides tome 3 et 4 de Laurann Dohner

J’ai passé un agréable moment me délectant de la noirceur de la saga écrite par J.A.Redmerski avec des tueurs que rien n’arrête. Les tomes 2 et 3 de Company of Killers développent la trame principal avec des personnages nouveaux et saisissant de violence. Puis, les tomes 3 et 4 d’Hybrides enrichissent la mythologie de ces hommes mi-animal de manière exquise rappelant le Dark Angel de James Cameron. 

Critique #141 – Company of Killers, T1: À la recherche de Sarai par J.A. Redmerski, Monsters in the Dark, T2 : Larmes brûlantes de Pepper Winters

L’humanité court à sa perte, c’est un fait. Que vous y croyez ou non, cela ne change en rien le destin de l’homme. Appelez-moi pessimistes, moi je préfère me dire que je suis entre les deux, presque « borderline ». Je crois en l’homme et en même temps je ne peux réprimer la honte qui m’envahit quand un fait sordide sur l’acte barbare d’un être humain envers un autre (ou un animal) est dévoilé au grand jour. Chaque fois je me dis que « j’aurais vraiment tout entendu dans ma vie », et c’est là qu’une atrocité encore plus grande que la précédente tombe comme pour me prouver que j’ai tort. La dark romance et autres récits dit sombre, comme les thrillers, permet de mettre en lumière toute cette cruauté sauvage qui habite les pires homo sapiens de la planète. Et si certains sortent l’argument comme quoi il s’agit d’une fiction, je vous dirais : crime sexuel, esclavage, torture, etc. Cela existe encore de nos jours que les médias en parlent ou non.