Critique manga #350 – Kase-San & Yamada tome 1

Et c’est en cette fin d’année complètement perturbée que je me permets d’installer dans votre quotidien une belle dose de bonne humeur, de couleurs, et de fleurs avec Kase-San & Yamada, la suite directe de Kase-San. Amour toujours, oui, mais cette fois le rendez-vous est pris à Tokyo pour nos deux chéries que l’on aime fort! Une lecture qui vous décroche un sourire, sans en douter !

Critique manga #346 – Deadman Wonderland tome 1, 2 et 3

Mesdames et Messieurs, n’ayez pas peur de passer les portes du Deadman Wonderland ! Ce joyeux vous offre l’occasion de passer de bons moments en familles, entre amis où seul, en découvrant des combats, des courses d’obstacles où tous les coups sont permis. Les criminels les plus dangereux devront s’affronter pour ne pas périr dans d’affreuses souffrances. Êtes-vous prêts à vous joindre à nous ? Un coup de coeur vous attend !

Critique manga #342 – Hitman, les coulisses du manga tome 1

Vous êtes-vous déjà demandé comment fonctionnait une maison d’édition ? Comment est-ce que les employés d’une rédaction fonctionnent ? Ces deux questions se posent dans l’univers des romans, des comics, des BD, mais aussi dans les mangas. Et c’est justement dans les coulisses de ce dernier que l’on va se plonger avec Hitman écrit et dessiné par Kouji SEO qui a su se faire une petite place dans le coeur de nombreux lecteurs.

Critique #234 – The Missing Obsession par Angel Arekin

L’amour est-il un sentiment que l’on peut contrôler, ou du moins essayer ? Certains s’y piquent, s’y perdent même. Quand il s’agit du coeur la frontière entre lui et l’esprit se brouille, et on sombre, parfois, pas tout le temps. Mais cela existe des gens qui se perdent en amour, qui oublient de faire appel à la raison. Puis, parfois, on est loin du compte…

Critique manga #338 – Transparente tome 1 à 3

Encore une fois, certaines lectures nous surprennent pour le meilleur, surtout pour le meilleur. Transparent est un récit qui évoque la maltraitance, le sentiment de culpabilité et de non-appartenance à une certaine normalité. Que vous soyez concerné par le sujet ou non, cela n’a pas d’importance, car Transparente a de quoi fédérer un lectorat de tous horizons.

Critique comics #055 – Harley Quinn : Breaking Glass

Depuis son apparition dans le film Suicide Squad de 2016, Harley Quinn est très présente dans les comics et autres dérivés des comics. Parfois un peu trop, puisque la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. Mais avec le récent film Birds of Prey et la fantabuleuse histoire d’Harley Quinn, le personnage interprété par Margot Robbie a su retrouver des couleurs. Dans ce récit, nous retrouvons une Harleen Quinzel adolescente qui débarque à Gotham. Une lecture surprenante, originale dans sa narration avec un respect total du personnage. Un coup de coeur ? Peut-être, peut-être pas…

Critique manga #315 – Anonyme! tome 1

Quand une oeuvre dénonce les travers de la société, nous avons le droit de craindre le pire et d’espérer le meilleur. Avec Anonyme! on rentre dans l’abject de certains actes et propos pour déboucher sur une certaine forme d’héroïsme. Ici, celui qui porte la cape de sauveur n’est autre qu’un enfant de 13 ans qui se retrouver emporter par la violence des crimes de certains adultes. À découvrir

Critique manga #312 – Sayonara Miniskirt tome 1

Doit-on se comporter ou se vêtir d’une certaine manière imposée par la société pour être considérée comme une « vraie fille/femme » ou être féminine ? La victime de harcèlement ou de gestes déplacés en fait-elle trop ?  Sayonara Miniskirt s’attaque à plusieurs problèmes aussi bien japonnais qu’international. Efficace ? Découvrons le ensemble !

Critique #219 – Sous le même ciel de Erika Boyer

Âme soeur, fil rouge, flammes jumelles, destinée,… appelez cela comme vous voulez et que vous y croyez ou pas, cela existe pour de nombreuses personnes. On en parle constamment dans le monde de l’art. La muse qui nous guide nous inspire, et ici dans Sous le même ciel, nous somme en présence d’un lien indéfectible et indescriptible qui réunit deux garçons depuis toujours jusqu’au point final imposé par Erika Boyer en toute dernière page. Un récit et une auteure que je vous invite à découvrir dans la suite. 

Critique #217 – Promesse tenue tome 1 : En chemin de Erika Boyer

Enfance difficile faite de violence, tourmenté jusqu’au plus profond de son ossature,  Sandy est un jeune homme qui se bat contre ses démons intérieurs tout en ayant un oeil bienveillant sur ceux qu’il aime. Après le décès de son père, non seulement il va devoir faire face à un deuil particulier tout en se lançant dans une course contre la montre qui menace la vie de sa mère, malade. Découverte de soi, imperfections, acceptation, communauté, transparence, Promesse tenue tient-il sa promesse de nous faire passer un bon moment de lecture ?