Critique #165 – Le Silence d’après par Cath Staincliffe

Les éditions Stéphane Marsan publie des romans qui méritent amplement qu’on se penche dessus. L’une des plus marquantes a été Une fille facile de Louise O’Neil évoquant la culture du viol et ce qui se dessine autour pour la victime. Avec Le Silence d’après par Cath Staincliffe, l’éditeur parle de destins qui se brisent à cause d’une autre destin brisé par de multiples évènements. Une lecture puissante et difficile tant le thème fait parler.