Critique #086 – Quand vient le temps d’aimer de William Nicholson

Quand vient le temps d’aimer de William Nicholson met en scène des personnages aussi attachants que drôles, qui nous dévoilent les aléas de leurs quotidiens. Entre le temps qui passe, le refus de le le voir prendre le contrôle de notre vie, et amour caché, ce roman à l’humour britannique si particulier est porté par la plume de l’auteur également scénariste de films à succès. 

Critique #081 – La Frontière du loup de Sarah Hall

 » Dans la profondeur de la forêt résonnait un appel, et chaque fois qu’il l’entendait, mystérieusement excitant et attirant, il se sentait forcé de tourner le dos au feu et à la terre battue qui l’entourait, et de plonger au cœur de cette forêt toujours plus avant, il ne savait où ni pourquoi ; il ne se posait pas la question mais l’appel résonnait impérieusement dans la profondeur des bois.  » Cette citation de « L’appel de la forêt de Jack Landon pourrait à lui seul résumer la définition de l’animal sauvage mais aussi de l’Homme. Beau, poignant, imprévisible et domestiqué. Avec La Frontière du loup, Sarah Hall explore ces aspects de notre condition tout en laissant un bel hommage au loup qui sommeille en nous. 

Critique #068 – La lettre qui allait changer le destin d’Harold Fry de Rachel Joyce

Que feriez-vous pour quelqu’un que vous aimez, même après des années loin l’un de l’autre ? Seriez-vous capable de tout plaquer et de partir à sa rencontre dans le but d’apporter un changement dans la vie de cette personne ? Harold est l’une de ceux-là. Confortablement installé dans sa campagne, mariée, et qui décide du jour au lendemain de partir remettre en personne une lettre à son amie, Queenie, gravement malade. Sans le savoir le voilà qui embarque dans un voyage qui le changera à jamais.

Critique #021 – Meurtres entre soeurs de Willa Marsh

Ma question sera simple: avez-vous des frères ou des sœurs ? Si non, le récit qui suit ne vous donnera pas envie d’en avoir, vous serez même presque soulagé d’être enfant unique. Si oui, alors surveillez bien votre frère ou votre sœur d’un coin de l’œil… Meurtres entre sœurs, ne vous laissera pas de marbre, vous êtes prévenus.