Critique #044 – Outrage de Maryssa Rachel

Que ce soit à la télévision, sur grand écran ou dans les livres, les histoires qui nous sont contés sont faites pour que l’on réagisse. Qu’elles parlent d’amour, de tristesse, d’injustice, de violence ou de positivité nous sommes censés ressentir quelque chose. C’est ce que l’on appelle éprouver des sentiments, propre aux animaux (n’en déplaise à certains) et aux êtres humains. Mais parfois, mettre des mots sur ce que l’on ressent après avoir découvert un ouvrage quel qu’il soit n’est pas chose facile. Et c’est ce que j’ai ressenti après avoir terminé Outrage. Laissez-moi tenter de vous expliquer pourquoi.