Critique manga #364 – Blue Period tome 1

Dans Blue Period nous avons un jeune homme qui va se découvrir une véritable passion pour la peinture et qui va la vivre à 100%. Dans cette oeuvre, le lecteur pourra y trouver un écho dans le mot « passion », car oui, nous avons tous plus ou moins quelque chose qui nous parle et nous fait vibrer. Lecture, musique, peinture, dessin, cinéma, couture, etc… dans la vie il est important d’avoir un exécutoire positif qui nous transporte et nous motive dans notre quotidien. Blue Period est un éveil à cela, une déclaration même à toute personne qui le vit de cette manière.

Critique manga #361 – 9 Lives Man – Un amour à sens unique

À quel point une personne peut-elle avoir un impact sur nous sur le long ou le court terme ? Peut-on changer de vie grâce à elle ? Peut-on devenir plus fort, plus courageux, ou trouver notre voie grâce à quelqu’un d’autre ? Peut-on se perdre à cause de quelqu’un et ne plus savoir quoi faire pour remonter la pente ? Les relations humaines sont complexes difficiles douloureuses, mais elles sont aussi belles et importantes à notre existence et conditions d’être humains. Dans 9 Lives nous le découvrons de manière subtile et magnifique.

Critique manga #358 – Veil tome 1 et 2

Veil est une histoire atypique et unique sur une rencontre entre Elle et Lui. Que dire de plus ? Un récit plein de charme qui vous surprendra par sa simplicité, sa prose et ces deux héros qui si différents et si complémentaires. Alors, sans plus attendre laissez-moi vous donner envie de découvrir ce titre.

Critique manga #356 – Adam l’ultime robot tome 1

Moi et la science-fiction on fait deux. On ne s’entend pas tout le temps, et la majeure partie du temps on reste chacun dans son coin sans se parler ou se côtoyer. Mais parfois, certaines lectures, séries ou films, parfois hein, m’interpellent. Et Adam l’ultime robot en est l’exemple. J’aurais pu citer aussi Origin de BOICHI, également aux éditions PIKA qui a été une découverte coup de coeur en cette année 2020. Mais revenons sur Adam, qui a aussi des qualité qui on sut me le rendre adorable.

Critique manga #355 – Gannibal tome 1 et 2

Appétit cannibale, le plus méchant des animals… » chantait Don Choa, rappeur français issu du groupe Fonky Family quand il se lança en solo en 2002 sur son album  »Vapeur Toxique ». Alors, souvent, quand je lis ou entend le mot cannibale j’ai la chanson Dr. Hannibal qui me me vient en tête. C’est un peu comme le réflexe de Pavlov, le conditionnement, etc vous savez. Bref. Et si on fouille un peu dans les paroles de cette chanson on retrouve un peu la définition du cannibalisme humain, même si c’est écrit de manière moderne pour coller au début des années 2000. Comme vous l’aurez compris dans Gannibal, on parle cannibalisme et de manière très subtile et très bien tournée. Je vous invite à déguster ce thriller qui aiguisera votre appétit sans jamais vous provoquer un haut-le-coeur.

Critique manga #351 – Chacun ses goûts tome 1

Bon appétit ! C’est ce que j’ai envie de vous dire si vous décidez de vous lancer dans la lecture de Chacun ses goûts puisque dans ce nouveau titre des éditions KANA, la nourriture y a une grande place. Moi, ce que je préfère retenir ce sont les personnages adorables, le dessins de la mangaka, le dynamisme et le message qui nous dit que l’important c’est d’être soi et personne d’autre. Après, la nourriture c’est pas mon dada dans la lecture… mais je vous laisse découvrir mon avis dans la suite.

Critique manga #345 – L’Atelier des sorciers tome 2 et 3, To Your Eternity tome 2 et 3

Il y a parfois des incontournables du manga qui arrive sans prévenir. Et c’est ce qui se passe avec les deux titres ci-dessous. L’Atelier des Sorciers se place comme une lecture que l’on peut conseiller aux petits comme aux grands, aux parents comme aux enfants et adolescents, que l’on aime la magie ou non, car sa mangaka arrive à capter le lecteur grâce à un univers et des personnages développés de façon intelligente. Il en va de même avec To Your Eternity qui se classe comme une allégorie de l’humanité avec un personnage principal qui va découvrir le monde et ses entités qui l’habitent pour le meilleur comme le pire.

Critique manga #341 – Double.Me tome 1, 2 et 3

À l’air des réseaux spéciaux tous azimuts, on ne peut imaginer le nombre de personnes accros à leurs smartphones et autres objets connectés. Véritable fléau de notre société ayant les yeux rivés sur les écrans que ce soit dans la sphère privée, professionelle, ou publique. Et si même dans la mort vous continuiez à être vivant, remplacé par une A.I.. Mais il existe toutefois des craintes et zones d’ombre dans toute cette technologie qui pourrait très rapidement devenir incontrôlable. Double.Me en parle…

Critique manga #339 – Murciélago tome 4 et 5

Quand une psychopathe condamnée à mort se met au service du gouvernement pour éliminer les méchants en pagailles, ça donne une lecture délirante, dynamique et chapeauté par des personnages hauts en couleurs. Murciélago pour notre plus grand plaisir !

Critique manga #338 – Transparente tome 1 à 3

Encore une fois, certaines lectures nous surprennent pour le meilleur, surtout pour le meilleur. Transparent est un récit qui évoque la maltraitance, le sentiment de culpabilité et de non-appartenance à une certaine normalité. Que vous soyez concerné par le sujet ou non, cela n’a pas d’importance, car Transparente a de quoi fédérer un lectorat de tous horizons.