Critique manga #039 – Given tome 3

Après un arc-en-ciel de sentiments, le tome 3 de Given se penche plus sur le côté artistique et le début du groupe dans la sphère musicale. Une suite qui servira de mise en bouche pour le tome 4 qui pourrait bien s’annoncer émotionnellement plus explosif. 

Critique #070 – Reine de cendres (La Trilogie du Tearling, T1) de Erika Johansen

Paru il y a quelques semaines, la réédition en poche de la trilogie de Reine du Tearling offre à ceux qui n’avaient pas encore découvert son auteure et son univers, une saga reluisante et prenante. Entre conquêtes de trône avec une héroïne à forte personnalité des plus attachantes, les amateurs de Fantasy mais aussi les curieux du genre devraient y trouver de quoi se régaler. 

Critique manga #038 – Tales of Wedding Rings tome 1 et 2

En ce jour, je vous propose de vous armer de votre plus belle épée de lumière, à ne pas confondre avec un sabre laser Star Wars. Ici, pas de Jedi et autres, mais simplement un univers fantastique digne d’un roman de Tolkien sans les longueurs qu’on lui connaît. Dans Tales of Wedding Rings vous devez devenir le héros qui sauvera le monde des créatures mythiques tels que les elfes et les nymphes. Princesse, roi, prince ou chevalier, à vous de choisir votre destinée. 

Critique #069 – 54 minutes de Marieke Nijkamp

Et s’il ne vous restait que 54 minutes à vivre ? Que feriez-vous si un matin en vous rendant en cours ou au travail, vous vous retrouviez dans une prise d’otage ? Imaginez que cela arrive à l’un de vos amis, familiers, enfants… Dans ce genre de situation chaque minute compte, chaque regard, chaque pensée pèsent lourd sur la balance de la vie. 54 Minutes est une lecture Young Adult qui revient sur la violence des tueries en milieu scolaire. 

Critique manga #033 – Sangreal tome 1

L’univers médiéval fait partie des lectures que je lis peu, malgré l’amour que je lui porte. En effet, étant assez regardante sur la complexité du scénario je ne me laisse pas facilement séduire. Sangreal fait partie de ses œuvres qui proposent un bon postulat de départ mais qui souffrent de quelques maladresses, ici en cause l’écriture novice de son auteure. Pourtant, l’aspect et l’ambiance gothique ainsi que l’art divinatoire des cartes de tarot on sur me charmer. 

Critique BD #002 – Batman – The Dark Prince Charming tome 1 de Marini

À l’annonce de cette collaboration entre DC Comics et Dargaud, les amateurs de comics et de bande dessinée n’ont pu que trépigner d’impatience. Ce projet est né d’une simple boutade entre Enrico Marini et François Pernot, le directeur général du Lombard et de Urban Comics. Un an plus tard, ayant oublié cet échange, Pernot revient vers lui en lui annonçant que Jim Lee (co-publisher de DC Comics) est intéressé par l’idée de voir Marini écrire et dessiner une histoire inédite du Chevalier Noir. 

Critique #067 – Wonder Woman : Warbringer de Leigh Bardugo

Avec le succès du film en juin dernier, Wonder Woman est en plein dans le milieu de l’oeil du public et avec Justice League dans quelques jours en salles, sa présence et les histoires autour d’elle ne vont cesser de fleurir. Et c’est tant mieux ! Wonder Woman existe depuis 75 ans et se doit de briller avec la même intensité que les Superman et les Batman. Le message d’espoir, d’amour et de tolérance qu’elle porte en elle depuis sa création des mains de Williams Moulton Marston se doit d’être entendu et transmis. Avec Warbringer, son message est encore plus fort et parlera aux nouvelles générations comme aux plus anciennes. 

Critique manga #031 – Death’s Choice tome 1 à 3

Avez-vous déjà rêvé d’être populaire ? Si oui, sachez que ce genre de rêve peut être fatal. Oui, dans Death’s Choice la popularité est tout aussi dangereuse que l’impopularité. En d’autres termes, il est préférable d’être dans la moyenne sans pour autant rester au bas de la hiérarchie scolaire ou au top. Et si vous en doutez encore, Death’s Choice vous donnera quelques moments de réflexion.

Critique manga #030 – Color Recipe tome 1

Chez le coiffeur, êtes-vous de ceux qui aiment discuter et parler de leur vie avec la personne tenant les ciseaux, ou bien être vous plutôt du genre discret ? Dans Color Recipe on passe de l’autre côté du miroir pour explorer la noirceur de certaines âmes. Alors, la prochaine fois que vous bavarderez avec votre coiffeur, demandez-vous si vous n’en dites pas un peu trop…

Critique #065 – Adopted Love tome 1 de Alexia Gaïa

Depuis l’enfance, la construction personnelle de chacun est ouvertement influencée par ce qui nous entoure notamment la famille. Si certains ont la chance de grandir ou de trouver un foyer aimant, d’autres non. Dans Adopted Love, Alexia Gaïa parle ouvertement du fonctionnement en foyer d’accueil et d’adoption, de ses points d’ombres comme la maltraitance. Tout ceci aura son impact sur un jeune homme devenu délinquant répondant au nom de Teagan.