Critique manga #256 -La Voie du tablier tome 1, Time Shadows tome 2

Copie de titre manga (3).png

À vos couteaux et tabliers ! Il est temps de préparer les meilleurs Bento du monde avec un ex-Yakuza devenu homme au foyer. Fun, décalé et maîtrisé, La Voie du tablier commence sous de bons auspices. Puis, on part se frotter au mystère de Time Shadows qui voit son récit se complexifier dans un tome 2 porté sur l’action.

kanadargaudsuisse

Merci à Stéphanie et Anne-Catherine pour ces lectures idéales pour l’été


Manga - Manhwa - Voie du Tablier Vol.1Disponible aux éditions KANA dans la collection Big Kana ou sur Amazon au prix de 5,95€ (valable jusqu’au 31/12/2019) | LIRE UN EXTRAIT ICI | VOIR LA BANDE ANNONCE

Au Japon, La Voie du tablier (Gokushufudô en VO) est prépublié dans les pages du Kurage Bunch des éditions Shinshosha (Area 51, Gangsta, Pline, Magical Girl Holy Shit) depuis 2018, avec 3 tomes en cours. Le scénario et le dessin est de Kousuke OONO, dont c’est le premier manga après 9 ans en tant qu’assistant. L’histoire est estampillée Seinen tranche de vie et trouve donc logiquement sa place dans la collection Big Kana des éditions KANA. L’histoire est celle d’un ancien Yakuza ayant répondu au nom de Tatsu l’immortel. Mais cette vie faite de violence est désormais révolue puisqu’il est marié à Miku exerçant dans le design, et se contente de tenir leur foyer comme un vrai cordon-bleu et un homme qui n’hésite pas à retrousser ses manches pour faire la poussière. La construction narrative se tien en plusieurs chapitres indépendants des uns et des autres, où l’on suit le quotidien de Tatsu. Entre cuisiner de merveilleux petits plats, faire les courses, et aller au centre commercial avec son épouse, nous avons une vue d’ensemble des ses journées. La particularité réside non seulement dans son statu d’ancien Yakuza mais aussi dans le décalage avec sa nouvelle vie. Le mangaka y intégrer beaucoup d’humour ce qui donne lieux à des petites séquences assez drôles. Par exemple, sa rencontre avec son ancien disciple Masa qui lui en veut d’avoir quitté le clan.

3

© 2018 Oono Kosuke, Shinchosha

Ou encore la visite d’un démarcheur de couteaux bas de gamme qui se retrouve nez à nez avec un Tatsu le tablier plein de sang, le regard menaçant et un couteau dans la main. Le fonctionnement est assez simple et très propre aux moments tranches de vie comme l’est Otaku Otaku [mon avis ici], même si ce dernier a réussi à intégrer un fil rouge. Ce qui pour le moment avec La Voie du tablier n’est pas (encore) le cas. À voir si la recette ne finit pas par s’essouffler si le mangaka décide de ne pas creuser certaines choses. Par exemple la relation entre Tatu et son épouse, le travail de cette dernière, etc. Le dessin est extrêmement bien maîtrisé. Le regard de tueur de Tatsu est glaçant, ses mimiques de Yakuza sont excellentes et contraste parfaitement avec l’humour que le mangaka fait passer dans les situations qu’il vit. Le découpage est dynamique et attire tout de suite l’oeil. Le soin apporté aux décors intérieurs est à souligner tout comme le reste du design des personnages. L’édition de KANA est de qualité comme toujours. En conclusion, ce premier tome de La Voie du tablier ouvre la porte vers un récit très atypique et qui claque bien dès le premier chapitre. Le personnage de Tatsu est très attachant, il nous fait rire et on adore son chat (vous comprendrez à la lecture). Un début de Kouosuke OHNO séduisant !17/20

 

Manga - Manhwa - Time Shadows Vol.2Disponible aux éditions KANA dans la collection Dark Kana ou sur Amazon au prix de 7,45€ | Également disponible au format numérique sur Izneo | LIRE UN EXTRAIT DU TOME 1 | VOIR LA BANDE ANNONCE | LIRE MON AVIS SUR LE TOME 1

Après un premier tome plutôt convaincant, il est déjà temps de découvrir le tome 2 de Time Shadows. Proclamé Thriller de l’été par son éditeur, KANA, le manga de Yasuki TANAKA possède un bon potentiel de par son concept. Surfant entre le thriller et le fantastique, le récit se veut sombre. Shinpei de retour sur son île natale après deux d’absence assiste aux funérailles de son amie d’enfance, Ushio. Mais pour une raison qu’il ignore, le voilà qui revit en boucle la journée du 22 juillet, date de son arrivée sur l’île. Commence alors le jeu du ‘’déjà-vu’’ où Shinpei doit trouver un moyen d’empêcher la mort de la petite sœur de Ushio, Mio. Mais la légende urbaine des Ombres rode pour prendre la place des habitants de l’île… Shinpei pourra-t-il les arrêter et sauver Mio ? Ce tome 2 est beaucoup plus centré sur l’action. Le fantastique prend une place conséquente dans le récit, puisque le mangaka nous en apprend plus sur les Ombres et leurs manières de devenir les copies conformes des humains après les avoir tué. À bien des égards la lecture m’a fait penser au roman Les Âmes Vagabondes de Stephenie Meyer qui voit la population de la Terre être habités par des ôtes. La différence notable est qu’ici les Ombres ne sont pas bienveillantes. Mais en tout cas le sentiment que le récit dégage est similaire. Sombre, angoissant et imprévisible. En fin de tome 1, lors du feu d’artifice, Shinpei se retrouvait face à une Ushio amnésique mais bien en vie. N’ayant aucun souvenir de  sa mort elle ne croit pas son ami quand il lui dit qu’elle est une Ombre. Son comportement est assez naïf puisqu’elle s’obstine à ne pas essayer de comprendre ce que lui dit Shinpei.

0

© 2017 Tanaka Yasuki, Shueisha

Nul doute qu’elle soit déstabilisée et perdue, mais son entêtement nous la fait paraître comme une enfant de 10 ans, alors que Mio est déjà bien plus mature qu’elle malgré son plus jeune âge ! Difficile pour le moment de ressentir quoi que ce soit pour elle. Heureusement Shinpei et les autres arrivent à remplir ce critère efficacement. Nous avons aussi Ryûnosuke Naguno, rencontré dans le tome 1, qui se révèle un peu plus dans l’aura de mystère qui l’entoure. Le dessin de TANAKA est toujours soigné, son trait est énergique et croque de bons personnages. Les émotions et le côté angoissant se ressentent très bien à la lecture. En conclusion, ce tome 2 de Time Shadows poursuit sur sa lancée en développant encore plus son intrigue et les mystères entourant les Ombres. Le suspense nous retient jusqu’au bout et on a hâte de découvrir comment Shinpei va sortir tout le monde du pétrin. Le rythme est très bon, les pages se tournent et la lecture est appréciable.15 sur 20

 

3 réflexions sur “Critique manga #256 -La Voie du tablier tome 1, Time Shadows tome 2

  1. Je croise aussi les doigts pour qu’un fil rouge apparaisse dans La voie du tablier afin que je me mette vraiment à l’apprécier !
    Et il faut vraiment que je teste Time Shadows ><

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s