Critique manga #400 – Rent-a-Girlfriend tome 1 et 2, Arrête de me chauffer Nagataro tome 1, Welcome to the ballroom tome 1, Soul Liquid Chambers tome 1

En septembre 2020, les éditions Noeve se sont lancées dans la publication de mangas. Et entre la qualité de manga en tant qu’objet et la diversité parmi les titres proposés, on est déjà en chemin pour marquer le lectorat. De la location de petite amie à un très jeune couple avec une relation étrange, la danse de salon envoutant un lycéen et un monde post-apocalyptique, vous y trouverez de tout.

Critique #242 – Un sort si noir et éternel de Brigid Kemmerer

Il était une fois… vous connaissez la rengaine à ce stade. Et pour ceux qui ne l’auraient pas compris, Un sort si noir et éternel est une des nombreuses écritures du conte La Belle et la Bête. Un univers féérique mais aussi sombre. et dont les selles vont vite les rendre malade.

Critique manga #399 – Alma tome 1, Bomber Boy tome 1

La science-fiction s’invite aux éditions Panini avec la mini-série Alma qui sous ses allures passe-partout dans le genre tire très vite son épingle du jeu. Un récit ambitieux, rempli d’action mais aussi d’humanité. S’en vient ensuite un récit de guerre avec toutes les qualités d’un Shonen, et qui semble bien avancé pour divertir le lecteur.

Critique manga #397 – Undead Unluck tome 1

La rentrée de septembre 2021 en manga est tout aussi chargée que celle en littérature. L’un des titres sur lequel mise l’éditeur Kana est celui de Undead Unluck, un shonen tout droit sorti du célèbre Shonen Jump. Une jeune fille qui provoque des désastres autour d’elle, un home qui n’a peur de rien car immortel. Un duo improbable qui tente de séduire les pays francophones. Découvrons ensemble ce que j’ai pensé de ce premier tome.

Critique manga #396 – Bucket List of the Dead tome 1 et 2

Après avoir fait ses armes avec Alice in Borderland, revenu sur le devant de la scène grâce à son adaptation Netflix, Haro ASÔ revient avec une série déjantée, particulière et réussie. Dans un Japon envahi, du jour au lendemain, par les zombies, un seul jeune homme y trouve son compte en profitant de la vie ! Bucket List of the Dead est pimpant et génial !

Critique manga #395 – Tomie et Sensor de Junji ITO

Junji ITO, ou celui qui a su s’inscrire dans le temps et l’univers underworld du manga d’horreur rendue populaire. Avec Tomie, sa première œuvre parue, et Sensor, l’une des plus récentes, nous avons le droit à un bon gros résumé de ce que peut être l’écriture scénaristique et graphique de ITO. Deux mondes, deux femmes, deux récits qui se complètent parfaitement, entre noirceur et lumière.

Critique manga #394 – L’Eden des sorcières tome 1, Lonely World tome 1

Un article placé sous le signe de la magie et des mondes post-apocalyptiques. Dans L’Éden des sorcières nous suivons une adolescente se lançant dans une quête pour trouver sa place dans un monde où la nature et la faune sont devenues rares pour l’homme qui ne peut s’empêcher de détruire ce qu’il possède. Dans, Lonely World nous voyons une petite fille dans un univers où les hommes ont disparu et où les robots sont légion. Pourchassée et amnésique, cette dernière trouve refuge dans les bras protecteurs d’un robot muet.

Critique manga #393 – Fenrir tome 1, A Sign of Affection tome 1

lire. Le premier s’inscrit dans une épopée historique absolument pas barbante, mais palpitante et très mystérieuse grâce à un élément fantastique. Le second entre dans la catégorie romance tranche de vie qui nous met dans la peau d’une jeune femme sourde. Un quotidien plaisant qui va être chamboulé par la présence d’une jeune homme prêt à venir apporter encore plus de douceur à celui de notre héroïne.

Critique manga #392 – Les Contes Imaginaires par Tomoko HAKO d’après Grimm

Il était une fois, les frères Grimm. En 1812, ces deux linguistiques d’origine allemande commencent à traduire, et s’inspirer de divers folklores internationaux. Deux cents contes qui ne cessent de divertir, faire rêver et enseigner aux enfants dès le plus jeune âge. Des récits adaptés aussi bien par Walt Disney que par divers producteurs du petit et grand écran. Dans la littérature, Grimm a beaucoup inspiré, et c’est ce que l’on découvre dans les trois tomes des Contes Imaginaires par Tomoko HAKO.