Critique manga #386 – Blue Lock tome 1 et 2

ootball japonais et mondial par extension sont ce qui déclenche les événements dans le récit, on doit surtout mentionner son originalité par son concept rappelant Battle Royal, les explosions d’élèves en moins. Ici, la torture psychologique est surtout ce qui va être le plus traumatisant, enfin, c’est ce que l’on imagine au vu des deux premiers tomes. Place à l’analyse.

Critique manga #385 – Chainsaw Man tome 1, 2 et 3

Tatsuki FUJIMOTO nous avait déjà entrouvert les portes de son esprit déjanté avec Fire Punch. Le voici à présent de retour avec Chainsaw Man, un titre tout aussi déjanté si ce n’est plus. Un récit porté par des personnages marquants grâce à leur imprévisibilité, l’humour qui en découle et l’action qui nous en met plein la vue.

Critique manga #384 – Olympia Kyklos tome 1

Olympia Kyklos, le nouveau Mari YAMAZAKI, se dévoile enfin en français avec un récit particulier mais efficace. Deux époques qui se confrontent avec les voyages dans le temps effectués par notre personnage principal. C’est drôle, enrichissant culturellement, et bien plus encore.

Critique #241 – Berserk of Gluttony tome 1 par Ichika Isshiki

s Enfants de Gorre, les éditions MAHÔ nous proposent un light novel dit de dark fantasy qui ravira les amateurs du genre, mais aussi les plus curieux d’entre vous. Dans un monde où la puissance fait loi, Fate, lui est sous le coup d’une malédiction. Constamment affamé, il va par hasard, découvrir que son pouvoir peut être très utile… mais attention au contrecoups. Dans sa nouvelle quête, pourra-t-il protéger celle qu’il aime ?

Critique #240 – 365 jours tome 1 par Blanka Lipińska

Peut-on tomber amoureuse d’un homme qui nous révulse et nous attire à la fois ? Peut-on pardonner et se laisser aller à découvrir l’autre quand celui-ci n’est que de glace ? Et si au fond dans tout ce qui semble vous éloigner de lui et vous faire peur se cachait votre destin ? Dans 365 jours, Laura va devoir apprendre à aimer un homme qui la retient contre sa volonté, et qui dissimule bien des mystères.

Critique manga #382 – Kowloon Generic Romance tome 1

L’amour ça rime avec quoi ? Tristesse ? Joie ? Ou plutôt nostalgie ? Dans ce Kowloon Generic Romance, Jun MAYUZUKI explore ce sentiment universel à tout le monde à travers deux héros qui semblent avoir beaucoup à perdre, ou peut-être plus grand chose ? Difficile d’en dire plus sans entrer dans du spoiler, mais sachez que vous n’êtes pas prêt pour ce qui vous attend.

Critique #239 – Trylle tome 1, 2 et 3 par Amanda Hocking

Et si l’un de vos parents, ou proche, essayait de vous assassiner ? Et si cela se prenait place durant votre anniversaire ? Il y aurait de quoi voir sa vie basculer, non ? C’est ce qui arrive à Wendy à l’âge de six quand sa mère essaye de la poignarder. Onze ans plus tard, elle découvre que sa mère n’avait peut-être pas tout à fait tort de la prendre pour un monstre… mais est-elle vraiment cette image négative que l’on se fait de ce genre de créatures ? Embarquez dans un monde magique imaginée par Amanda Hocking, autrice qui illustre magnifiquement l’évolution d’une héroïne.

Critique manga #381 – Edens Zero tome 1 et 2

Hiro MASHIMA est un auteur que l’on ne présente plus au même titre que les mangakas de One Piece, Naruto ou Dragon Ball. Avec sa série phare Fairy Tail, le mangaka a sû s’imposer dans le milieu et marquer toute une génération, et de continuer à recruter sur les suivantes. Edens Zero, sa nouvelle série, est une première vraie plongée dans l’univers de MASHIMA pour moi. Et force est de constater que c’était vraiment plaisant, à ma grande surprise pour être honnête. Découvrons ensemble pourquoi il m’a convaincu.

Critique manga #380 – Mieruko-chan Slice of Horror tome 1 et 2

Bienvenue dans le quotidien de Miko, une adolescente comme les autres… ou presque. Sans qu’elle se l’explique, la jeune fille a le pouvoir de voir les esprits qui hantent le monde. Elle ne peut faire autrement, à son grand désarroi (et lassitude). Alors, la voilà qui essaye de les renvoyer de là où ils viennent tout en ne leurs laissant pas l’occasion de comprendre qu’elle peut les voir.