Critique manga #126 – Made In Abyss tome 1

Après avoir fait son entrée sur Wakanim avec deux saisons, le manga à l’origine de l’adaptation arrive enfin en France via Ototo Manga. Made In Abyss est ce que l’on pourrait plus communément appelé un récit initiatique où le(s) héro(s) doivent lutter contre le danger pour en apprendre plus sur eux. Ici, ce sont un groupe de jeunes enfants qui se lancent dans l’aventure alors même que l’Abysse est un gouffre encore beaucoup trop mystérieux et surtout imprévisible. Alors, à vos pioches, vos gants et partons rejoindre Rico et les autres dans cet univers graphiquement efficace.

C’est lundi, que lisez-vous #064

Pentecôte ou pas, le « C’est lundi, que lisez-vous ? » ne connait pas de repos. Du coup, mon adorable Arthur the Dog continue de se divertir avec les lectures. Et fidèle à lui même le voilà tout éveillé pour vous faire le point sur l’activité du blog et surtout des lectures. 

Critique manga #124 – Fire Force tome 1 et 2

Vais-je devoir vous chanter la chanson « Allumer le feu » de Johnny Halliday, ou l’hymne screamo « Set Fire To The Faces On Fire » de The Blood Brothers ? Non je vous rassure je ne le ferrai pas. Mais en contrepartie je vous invite allègrement à découvrir le shonen manga Fire Force de chez KANA. Une histoire se déroulant dans un Tokyo de l’an 198 du calendrier solaire, où la combustion humaine est un phénomène très répandu et dangereux. Afin d’éradiquer ces torches humaines, il existe des brigades spéciales : les Fire Force ! Héros, ennemis,… le nouveau titre de l’auteur de Soul Eater est à la fois un joli hommage aux héros vêtus de noir et de rouge, mais aussi une histoire d’action, d’humour et j’en passe. Une belle surprise vous attend !

Critique comics #012 – Les Tortues Ninja – TMNT, T1 : La Guerre de Krang

Après nous avoir emmené dans le passé en explorant les origines de Maître Splinter et de l’inégalable Shredder dans « L’Histoire secrète du clan Foot », nos quatre Tortues Ninjas se téléportent dans l’espace où un peuple elfique fait face au terrible cerveau (rose) Krang. Le papa des Tortues, Kevin Eastman, et le scénariste Tom Waltz collaborent de façon synchro pour nous offrir du fun, de l’action, de l’humour et des éléments du futur de la série. Alors, quittons le plancher des vaches un cours instant et partons sauver l’univers. Après tout il n’y a pas que les Avengers qui peuvent le faire.

Un auteur, une plume #002 – Interview avec Eric Warnauts & Guy Raives

Le 27 avril dernier se tenait le 32ème Salon du Livre de Genève, avec plus de 1000 auteurs de romans, des artistes de bandes dessinées et des intervenants. À cette occasion j’ai eu la chance de pouvoir m’entretenir avec le duo Warnauts & Raives, associés depuis trente ans. En ayant la particularité de travailler « à quatre main » le binôme à créé de nombreux ouvrages dont « Les suites vénitiennes », « L’Innocente », « Les Jours Heureux », et « Les Temps nouveaux », pour ne citer que les titres parus aux Éditions Le Lombard. Véritables conteurs des moments marquants de l’Histoire humaine, ils possèdent le talent et la réflexion nécessaire pour se permettre d’y revenir en mettant l’accent sur l’humanité qui en découle. Avec « Sous les Pavés » paru le 27 avril dernier, le tandem prend le cas de Mai 68, en France, pour nous faire voyager au grès de leurs coups de crayon aux sensations de romance, de révolution, d’humanisme et d’interrogation face au lendemain.

Critique manga #123 – Après la pluie tome 5

Si la météo continue de jouer les troubles fêtes, on peut toujours compter sur le manga Après la pluie pour nous faire oublier les caprices de Dame Nature. De son écriture fine et aérienne, Jun MAYUZUKI met sur papier la complexité des relations humaines aussi bien en amour qu’en amitié. Peine de cœur, nostalgie d’une jeunesse envolée, et doute sur le futur, la mangaka propose aux lecteurs un tableau vivant et chaleureux. Et si vous ne lisez pas encore ce manga, sachez qu’il n’est jamais trop tard pour se lancer dans une lecture aussi poétique.

Critique manga #122 – Brother Auto Spot

Quand le monde de l’art corporel s’invite dans un manga, il est normal de le signaler. En effet, très peu utilisé dans ce média, Brother Auto Spot se révèle être une bonne petite lecture aux personnages attachants et dont le chemin de vie n’a pas toujours été facile. Un premier récit écrit et illustré par Noici MICURO nous témoigne de sa passion pour le tatouage. Alors, venez pousser la porte de la boutique de Seina et laisse libre cours à votre imagination.