Critique manga #230 – Globule : Une vie de jeune lapin, Polar Bear in Love tome 1, Un Shiba en plus !

Copie de titre manga (7).png

Ce jeudi, les animaux sont à l’honneurs dans la collection des éditions Soleil Manga qui leurs aient complètement réservée. La lapine Globule revient 4 ans après pour vous raconter ses premiers pas dans son nouveau foyer avec le mangaka MAMEMOYASHI. On part ensuite dans le froid glacial avec un jeune ours amoureux d’un phoque. Entre message sur la tolérance et humour, ce premier tome nous fait passer un bon moment. Et enfin, une chienne shiba pas des plus belles selon les standards va faire vivre à sa nouvelle propriétaire des aventures pour le meilleur et jamais pour le pire !

Sans titre 3


Disponible aux éditions Soleil Manga dans la collection Pets ou sur Amazon au prix de 6,99€ | VOIR LA BANDE ANNONCE 

C’est 4 ans après la parution de Globule – Une vie de lapin, que les éditions Soleil Manga proposent à nouveau de faire un bout de chemin avec notre lapine Globule. Ici, le récit est simplement le mangaka MAMEMOYASHI qui raconte ses premiers moments aux côtés de son animal de compagnie. Si comme moi vous n’avez pas lu le premier one-shot sorti, pas de soucis ici c’est un prequel constitué de plusieurs petites histoires se tenant sur 4 cases. On découvre dont l’arrivée de Globule dans la vie du mangaka, avec bien entendu les premiers regards, savoir s’amadouer l’un et l’autre, etc. C’est une lecture plutôt sympathique mais qui ne m’a pas plus touché que ça. Je pense que ces petites scénettes plairont d’avantages à ceux qui possèdent un animal de compagnie, lapin de préférence. Si vous avez un hamster ça peut fonctionner sur vous également. J’ai tout de même apprécié de voir le lien entre le mangaka et la lapine se faire pour arriver à une certaine complicité attendrissante. On découvre les premiers pas de la lapine dans l’appartement de son maître, ce qu’elle aime manger, faire, etc.

USA GYORO! © 2012 MAMEMOYASHI / SHOGAKUKAN

MAMEMOYASHI montre avec innocence le lien qui peut se créer avec un animal pour nous faire sourire. On peut aussi dire que le mangaka a été très attentif au confort et au ressenti de Globule lors de son arrivée dans sa vie. Le manga peut être lu de manière fractionnée si vous trouvez le concept un peu répétitif, ou alors on peut facilement les enchaîner. Certaines mini-histoires m’ont plus intéressé que d’autres, mais dans l’ensemble c’est sympathique comme je le dit plus haut. Le dessin est à l’image du manga, sobre et doux. Globule est toute mignonne et on ne peut dire le contraire. La mise en page permet de donner lieu à de petites scènes expéditives mais maîtrisées. En conclusion, Globule – Une vie de jeune lapin est une lecture sympathique qui s’adressera avant tout aux heureux détenteurs de lapins. Globule et MAMEMOYASHI sont attendrissants dans leur découverte mutuelle.

Copie de lire en bulles

 

Disponible aux éditions Soleil Manga dans la collection Pets ou sur Amazon au prix de 11,95€ | LIRE LES PREMIÈRES PAGES | BANDE-ANNONCE DU FILM D’ANIMATION

Polar Bear in Love (Koi Suru Shirokuma en VO) de KOROMO est un manga animalier prépublié depuis 2016 dans les pages du Comic Gene de Media Factory. Alors que le tome 1 vient de paraître dans les pays francophones, au Japon le titre en est déjà à 4 tomes publiés. L’histoire est assez basique. On y suit un jeune ours polaire qui va s’éprendre d’un bébé phoque mâle. Si ce dernier tremble de tout son corps à l’idée de se faire dévorer par le prédateur, notre petit ours lui tombe fou amoureux du phoque. Débute alors une série de quiproquos faits de terreur pour le phoque et de bons sentiments pour l’ours. Clairement Polar Bear in Love est un manga qui peut être lu aussi bien par des enfants que par des adultes. Si dans la vie réelle ce lien entre un ours et un phoque est impossible vu que le premier mange le second, dans cette histoire il n’en est rien. C’est à travers les yeux du jeune ours polaire que l’on va découvrir les sentiments amoureux, comment on perçoit différemment celui qui fait battre notre cœur, et apprendre les limites du consentement. Si dans l’ensemble notre plantigrade ne peut s’empêcher de vouloir protéger le bébé phoque et l’aimer, celui qui fait office de proie ne cesse de vouloir s’enfuir.

© by KOROMO / Media Factory

Les scènes pourraient créer un certain malaise selon la vision du lecteur, mais pour ma part je n’ai rien vu de méchant sauf une démonstration de ce que sont l’acceptation et la tolérance. Par exemple, si j’étais parent d’un enfant je le laisserai lire ce titre – ou je lirai avec lui – et on pourrait en discuter après. Les deux animaux sont vraiment sympathiques à suivre, l’ours possède un côté presque naïf mais qui ne le rend pas forcément idiot. Le phoque est plus dans la peur et le rationnel, mais j’attends de voir si KOROMO décide de le présenter sous un nouveau jour dans la suite. La narration est simple mais intègre très les moments de réflexion. C’est rythmé et visuellement agréable. Le trait épais donne des personnages mignons et les émotions sont bien retranscrites. L’édition proposée par Soleil Manga est dans le semi-poche de qualité avec des pages couleurs en début de tome. En conclusion, KOROMO offre ici un bon premier tome à son histoire de tolérance et bien plus. Polar Bear in Love a été une lecture agréable et j’attends de voir si le mangaka développe encore plus les thèmes liés à l’amour et la tolérance.

15 sur 20

 

Manga - Manhwa - Shiba en plus (un)Disponible aux éditions Soleil Manga dans la collection Pets ou sur Amazon au prix de 6,99€ | LIRE UN EXTRAIT ICI

Un shiba en plus ! (Omake no Shibako en VO) est un one-shot écrit et dessiné par Mayumi MUROYAMA qui vit le jour en 2017 au Japon aux éditions Shogakukan. Il était une fois dans un animalerie, une chienne du nom de Shibako qui n’est pas particulièrement mignonne en comparaison avec les adorables boules de poils qui attendent de trouver une maison. Un jour alors que la vieille veuve Hinako cherche un nouveau compagnon à quatre pattes, la vendeuse propose de lui offrir Shibako suite à l’acquisition d’un petit shiba inu noir, Taro. Guère enchantée par l’idée, elle accepte non sans trouver que Shibako n’est vraiment pas belle. Mais ce qu’elle ne sait pas encore c’est que cette chienne va lui faire vivre des aventures et pourquoi pas lui apporter du bonheur. On suit donc Shibako et le petit Taro dans leur nouvelle vie en compagnie de cette dame légèrement aigrie. La lecture est bienveillante et rafraîchissante! L’humour est présent et nous fait sourire. Hinako va malgré elle s’attacher à Shibako parce que forcément elle est toute mignonne au fond. De promenade en promenade, de rencontre en rencontre, Shibako va faire vivre de belles petites émotions à sa propriétaire. Dans ce manga les chiens peuvent communiquer entre eux mais les humains ne les comprennent pas.

OMAKE NO SHIBAKO © 2017 Mayumi MUROYAMA / SHOGAKUKAN

On est en présence d’un titre tranche de vie mettant en avant la solitude du troisième âge, la différence physique par rapport à la norme même si ce point est mis en exemple à travers des chiens. Malgré sa réticence à accepter Shibako dans sa vie, la dame finit par se laisser porter par la fidélité que lui porte l’animal. Taro, le petit shiba, a aussi sa place dans l’histoire comme un sidekick sans jamais être le véritable héros. Mais pas de quoi fouetter un chat vu que la duo canin fonctionne. Le dessin est propre au style de la mangaka qui dodeline entre le côté rétro simple des années 80 dans le manga et le moderne humoristique. C’est agréable et maîtrisé avec des chiens au design qui paraissent très doux à caresser. En conclusion, Un shiba en plus ! est un très bon petit one-shot avec une morale intéressante concernant la vision que l’on a de soi face aux propos désobligeant des autres. Si vous aimez les chiens vous allez adorer ce duo à huit pattes !

2 réflexions sur “Critique manga #230 – Globule : Une vie de jeune lapin, Polar Bear in Love tome 1, Un Shiba en plus !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s