Critique manga #268 – Marry Grave tome 3

 

Copie de titre manga (5).png
Sawyer et la fée Noire Jane poursuivent leur quête pour mettre la main sur tout les ingrédients destinés à redonner la vie à Rosalie, la femme de Sawyer. Que l’on soit dans le tome 1 ou comme ici dans le troisième tome, les émotions des personnages et l’aura qu’ils dégagent ont leur importance. Une série courte que je ne peux que vivement recommander !

 

Disponible aux éditions KANA dans la collection Dark Kana ou sur Amazon au prix de 6.85€ | Également disponible au format numériqueLIRE MON AVIS SUR LES TOMES 1 ET 2 | LIRE UN EXTRAIT DU TOME 1 | BANDE ANNONCE ICI

kanadargaudsuisse


Marry Grave est la petite série en 5 tomes aux Éditions Kana dans leur collection Dark Kana. Après la lecture du premier tome, ce que l’on retenait était principalement la narration rafraîchissante alliant humour, émotions et sérieux dans une ambiance rappelant l’univers de Tim Burton. L’histoire se passe dans le monde des humains qui a été envahi par les démons et créatures de la Terre aussi diverses que variées. Sawyer Riseman est un homme airant sur terre, apparemment sans but. Dégaine atypique, il se fait remarquer par le cercueil qu’il porte sur son dos. À l’intérieur se trouve la dépouille de sa femme, Rosalie. En réalité, Sawyer est à la recherche des ingrédients d’une incantation particulière, qui lui permettra de ramener Rosalie à la vie. Son chemin ne sera pas de tout repos, ses rencontres ne seront pas non plus toutes amicales, mais après tout ne dit-on pas que l’amour peut nous faire déplacer des montagnes ? 

Dans ce troisième tome, le mangaka Hidenori YAMAJI (Atlantid) creuse le passé de Sawyer, Rosalie mais aussi de Dante, croisés dans un tome précédent.  Mais avant de s’attaquer à l’enfance de Sawyer et Rosalie, le mangaka termine la séquence du Golem lancé en fin de tome 2. Le tout est servi sur le plan de l’émotion et la compassion dont fait preuve Sawyer malgré le danger présent. Il est simplement impossible de ne pas apprécier Sawyer et la bonté dont il fait preuve depuis que le début de la série. Pour prouver à quel point le personnage est réel dans ses choix et ses émotions, YAMAJI nous renvoi à son enfance et sa rencontre avec Dante. Ce dernier est présenté comme fort, solitaire et peu enclin à montrer ses sentiments. Les différences entre les deux est flagrante, mais permet quand même de tisser un semblant d’amitié entre eux. Puis vint la rencontre entre ce duo et Rosalie. La connexion entre Sawyer et Rosalie vient petit à petit avec une Rosalie méfiante face au garçon, mais dont la naïveté le rend doux et charismatique. La relation parait réaliste malgré le passé secret de Rosalie. D’ailleurs on y évoque Marry Grave… à la fin de la lecture, on se demande vraiment comment le mangaka va conclure sa série en seulement deux tomes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le scénario met en place énormément de choses qui demandent qu’à être encore plus développées. Le dessin est aussi prenant que l’intrigue. Le trait est fort et maîtrisé. La mélancolie à la lecture se ressent sur les mimiques de nos héros, avec un côté sombre et léger qui provoque un mélange très bien exécuté. Le bestiaire est toujours aussi original pour le genre de la Fantasy. Les scènes d’action donnent lieu à des échanges fluide et dynamiques.

En conclusion, encore un tome réussit pour Marry Grave ! Hidenori YAMAJI nous offre un récit dont les émotions sonnent juste à la lecture. Les personnages sont attendrissants, plein de surprise et on ne peut que s’attacher à eux. Vivement la suite !17/20infos manga (10).png

4 réflexions sur “Critique manga #268 – Marry Grave tome 3

  1. J’ai vraiment peur que 5 tomes soient trop court pour Marry Grave, j’espère que le tome 5 ne sera pas un mic mac pour terminer avec une conclusion chaotique… Bref à voir la sutie ^^

    Aimé par 1 personne

    • Personnellement, j’adore depuis le début, mais vu tous les éléments mis en place, j’ai du mal à croire effectivement que l’auteur puisse conclure tout ça sans rusher ou laisser de côté un certain nombre de choses, malheureusement.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s