Critique manga #167 – Sky-High Survival tome 10 et 11

Copie de titre manga (1)
Onze tomes et pas un seul moment de répit. Sky-High Survival est devenu en quelque moins l’un de mes titres mangas préférés, au même titre que Dusk Maiden of Amnesia et bien d’autres. Chaque chapitre, et chaque personnage me font passer un pur moment de divertissement. Tension, action, pirouettes scénaristiques, violence et émotion sont au rendez-vous. Et ce nouveau tome ne déroge pas à la règle !

 

LIRE MON AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS EN CLIQUANT ICI

Acheter les tomes de Sky-High Survival sur le site des éditions Kana ou sur Amazon

kanadargaudsuisse


Aux commandes de Sky-High Survival, nous avons Tsuina MIURA au scénario et Takahiro OBA au dessin. Le premier a fait ses débuts avec le seinen Ajin, en 2012, tandis que le second a affûté ses crayons auprès de Masaharu INOUE (Ace of Diamond), dont la carrière débuta en 2008. Sky-High Survival (Tenkuu Shinpan) est un seinen dans le genre survival, prépublié le magazine Shuukan Shounen Mangazine de Kodansha, en décembre 2013, avant d’être rendu disponible via l’application mobile Manga Box de DeNA. Au Japon, la série vient d’atteindre les 17 tomes reliés, et est publié en France depuis 2016 aux éditions Kana dans leur collection Dark Kana

ATTENTION AUX POSSIBLES SPOILERS 

Au bout de onze tomes, comment encore arriver à vous parler de cette série ? Une question qui me taraude au moment où j’écris ces lignes. Pour faire simple, j’ai découvert Sky-High Survival lors de l’offre promo « tome 2 acheté = tome 1 offert » effectuée régulièrement par les éditions Kana. J’ai donc naturellement profité de cette offre, et qu’est-ce que je ne le regrette pas. Si le tome 1 reste basique, il regorgeait déjà de cette ambiance particulière qui laissait présager de l’action de qualité, de personnages attachants, dangereux et têtes brulées, et onze tomes plus tard je suis en totale adoration. Chaque fois que je vois qu’un tome figure au programme de l’éditeur, je sais que je vais obligatoirement passer un très bon moment de lecture.

Ce fut donc le cas avec le tome 10 et son beau petit monde aussi bien du côté des gentils que des méchants. Rika, le grand frère de Yuri « badass » Honjô est toujours otage de Aikawa, jeune homme se prenant pour le messie qui veut « exterminer les plus faibles » et laisser ce « nouveau monde » aux « plus forts ». Afin de sauver Rika, les deux « groupes » s’organisent pour trouver un stratagème alors même qu’ils sont séparés par des immeubles. D’un côté Yuri et sa bande, et de l’autre le très jeune Yoshida. Les personnages sont nombreux, et on les apprécie tous (les masqués aussi), mais on n’en retiendra qu’une poignée d’entre eux. Néanmoins, l’auteur arrive à les incorporer au récit sans que la sensation de « surpopulation » se sente. Rika, très présent dans ce tome, tente de trouver un stratagème pour berner les masqués qui le gardent, mais cela s’avère plus difficile qu’il ne l’aurait cru. Surtout avec la masquée Yaoi “femme policière” Kusakabe, redoutable manipulatrice toujours sur son dos. Le Sniper Masqué se trouve affaibli dans ce tome-ci et va tomber en “hibernation”, le “programme” pour se débarrasser des anges défectueux. Souhaitant toujours découvrir son identité, il va même jusqu’à montrer son visage à Yuri… le connaît-elle ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les moments d’action sont semés au fil des tomes, avec une montée en puissance de chapitre en chapitre. Les combats sont délicieux, et on ne peut que se demander ce qu’ils donneraient en série d’animation… D’ailleurs que l’on m’explique pourquoi ce manga n’a pas encore été adapté, hein ? Trop de badasserie qui pourrait faire exploser l’écran ? Probablement. Yuri est le pilier de ce tome, et par conséquent nous offre des scènes trépidantes, montrant bien en avant à quel point elle a su évoluer par sa seule force de caractère et sa persévérance. Mayu, son amie et bras droit en sommes, aura le droit à son grand moment également, et j’ai encore en mémoire cette pleine page avec les pensées de Yuri en fond. Sublime.

Le tome 11 est différent dans sa construction narrative, puisqu’il sert à faire une mise au pont sur les évènements. Ce qui, après tous les rebondissements que l’on a connus, arrive au bon moment. C’était même nécessaire, pour que l’on se sente pas perdu. Les principaux protagonistes dans ces nouveaux chapitres sont quasiment les mêmes que précédemment, avec des informations concernant Kusakabe, qui risque fort de compliquer les choses pour nos héros. On explore aussi le passé du Sniper à travers son “hibernation” comme nous le raconte Mayu. Si nous ne voyons pas son visage, le lien qui semble l’unir à Rika est à présent indiscutable. Le plan pour attaquer Aikawa et sauver Riku se met en place, et les festivités sont lancées en fin de tome. Néanmoins, un souci de taille se présente avec le masqué se faisant appeler Archange. Son but ? Éradiquer le mal à tout prix, grâce à sa force surhumaine faisant même peur aux anges masqués… alors qu’ils sont programmés pour ne pas la ressentir ! Aikawa l’a compris et ne compte pas laisser passer sa chance de le contrôler pour en faire son arme ultime… De nombreuses questions dont l’ambiance pluvieuse et électrique fait monter la tension. 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le dessin de Takahiro OBA est de qualité constante depuis le tome 1. Trait vif, maitrisé et allant droit au but. Les décors urbains sont bluffants, les masqués ne se ressemblent jamais ni dans leur caractère ni dans leur design. Chacun est aussi unique physiquement que psychologiquement. Les doubles pages sont toujours aussi appréciées durant la lecture. Le fait de faire évoluer les protagonistes strictement en hauteur pourraient lasser mais ce n’est pas le cas. C’est même l’originalité du manga !

En conclusion, Sky-High Survival poursuit sa route sans accroc, procurant une lecture divertissante et addictive. De nombreuses questions se posent dans ces deux tomes, alors que des indices ici et là viennent nous interpeller. Tsuina MIURA a créé un univers où la psychologie des personnages a une place dans l’avancée de son récit. Et avec l’arrivée de l’instable Archange le titre ouvre une nouvelle voie imprévisible pour la suite. 

17/20

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

 

Une réflexion sur “Critique manga #167 – Sky-High Survival tome 10 et 11

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s