Critique manga #116 – DanMachi – La Légende des Familias tome 3

titre manga.png
Re-Bienvenue dans le monde héroic-fantaisy de DanMachi qui remporte un fort succès au Japon depuis sa création en light-novels en 2015. Cette adaptation alternative en manga est issue du cerveau à l’origine de l’histoire, Fujino Ômori, qui propose un univers requérant force, courage, persévérance, amour et humour ! Alors, à vos épées gentes dames et messieurs, et embarquez avec moi pour le pays de la Cité-Labyrinthe !

 

Lire un extrait du tome 1 en cliquant ici

Acheter le tome 3 de DanMachi, La légende des Familias sur le site des éditions Ototo Manga ou sur Amazon

 

LIRE MON AVIS SUR LE TOME 1 | LIRE MON AVIS SUR LE TOME 2

ototo.jpg


L’univers de DanMachi a été imaginé par Fujino Ômori qui se lança dans l’écriture en s’inspirant des mondes qui l’ont particulièrement marqué comme ceux d’EvangelionDragon Quest ou encore Sword Art Online. C’est ainsi que naquis DanMachi – La Légende des Familias (Dunggeon ni deai o motemeru no wa machigatteiru darõ ka) une série de light novels illustrés par Suzuito Yasuda. Le charme de cet univers fût tel que l’auteur est le seul à avoir reçu le Grand Prix au concours organisé par son éditeur depuis 2009. Au Japon, DanMachi a été la série la plus vendue en 2015. Après huit tomes, et une série dérivée de light novels ainsi que quatre adaptations en mangas, une série d’animation a vu le jour grâce au studio J.C. Staff.

Ici, ce qui nous intéresse est son adaptation manga qui reprend en fait la trame des light novels, prépubliée depuis 2013 dans un magazine de Square Enix, et compte actuellement neuf tomes au Japon. En France les light novels sont publiés par Ofelbe depuis 2016, et la version manga par Ototo depuis l’année dernière.

Ce tome 3 de DanMachi, alterne entre l’action et la romance. À présent muni d’une armure et de sa précieuse dague, Bell est fin prêt à explorer les sous-sols de plus en plus dangereux du donjon. Mais avant cela il va rencontrer la jeune Liliruka Arde alias Lili, appartenant à la Famille Soma. Touché par la situation de celle qui se présente comme une aide porteuse, Bell accepte de la laisser l’accompagner. Le personnage de Lili, semi-humaine du peuple chien arrive à point nommé puisque le lecteur se laissera facilement séduire par sa jovialité et le fait qu’elle ait été renié par ceux de sa Famille. Pourtant, la jeune fille garde une certaine aura de mystère tout le long de la lecture, nous faisant nous demander si Bell fait bien de lui faire confiance… Sa ressemblance avec une jeune voleuse rencontré la veille est des plus frappantes… Lili et elle sont-elles la même personne ?

Le scénario se veut classique mais on est heureux de s’aventurer dans le donjon avec Bell et sa nouvelle compagne de route. Facilité par sa présence et par son aide, le jeune garçon aura toujours soin de traiter Lili avec respect et égard. Ce que la demoiselle ne comprend pas, tant sa “tâche” de porteuse n’a rien de valorisant à ses yeux. Cette nouvelle amitié que nouent les deux jeunes gens donne une très belle dynamique au récit, et le tome 3 se lie sans sourciller.

En parallèle, le lecteur suit la déesse Hestia, essayant tant bien que mal de rembourser sa dette, sans se douter de ce qui se trame autour de Bell et de sa nouvelle amie. Mais ce n’est pas tout puisque ce tome 3 prend le temps de nous donner des informations complémentaires concernant l’univers de DanMachi. Au détour d’une crise de jalousie envers l’alchimie plus qu’évidente entre Lili et Bell, la déesse sera emmenée en rendez-vous galant par Bell, toujours aussi naïf face aux cœurs qu’il n’a de cesse de faire battre autour de lui. Malheureusement pour Hestia, les choses ne vont pas se dérouler comme prévu…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les dessins de Kunieda mettent toujours autant en avant le chara-design de Suzuhito YAZUDA. Les personnages gardent leurs bouilles mignonnes dont les regards joviaux et malicieux ne cesseront jamais de mettre le lecteur dans le doute. Les quelques scènes de combat sont fluides, et offrent des doubles pages visuellement saisissantes. Le bestiaire continue de se diversifier, et on a bien hâte d’en découvrir encore plus. Le travail sur les décors est acceptable et fonctionne globalement bien. Rien à redire sur l’édition d’Ototo Manga, toujours d’aussi bonne qualité et s’ouvrant sur des pages couleurs.

En conclusion, ce troisième tome de DanMachi – La Légende des Familias continue d’être un très bon divertissement. On apprécie de voir un personnage trouble comme celui de Lili qui semble nous promettre un futur riche en rebondissements. Fujino OMORI arrive facilement à mixer la part de romance, d’aventure et d’humour.

15 sur 20infos2

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s