Critique manga #176 – Battle Royale « Ultimate » tome 1, Gambling School tome 5 et 6, Gambling School Twin tome 1

Copie de titre manga.png

Commençons la semaine sous le signe de trois mangas sombres. Dans un coin de la cave nous avons l’intemporel et mythique Battle Royale qui s’offre une nouvelle édition, et de l’autre la franchise Gambling School qui se porte toujours aussi bien, comme en témoigne la récente sortie de son spin-off Gambling School Twin. Autant dire que l’on va en voir des vertes et des pas mures, puisque le sang va couler d’un côté et que les maniaques de jeu d’argent vont rire à gorge déployée.


Battle Royale - Ultimate Edition 01Disponible aux éditions Soleil Manga au prix de 15 € ou sur Amazon

Battle Royale fait parti de ses mangas pourvus d’une aura légendaire à l’image d’un Dragon Ball, d’un Akira, ou encore d’un GTO. À l’origine le manga est tiré du roman du même nom, dessiné par Mayasuki TAGUCHI et scénarisé par Koushun TAKAMI, l’auteur du roman. Il a été pré-publié entre 2000 et 2005 dans les pages du magazine Young Champion de Akita Shoten. En France il a bénéficié d’une première édition en 15 tomes, suivi d’une édition Deluxe en 5 tomes. Il revient à présent en version Ultimate prévue en 8 tomes. Chaque tome contiendra un marque-page. L’histoire, que vous ayez vu le film ou non, se déroule dans un Japon dystopique connue sous le nom de République d’Extrême-Orient, nation totalitaire d’Asie, où a été mis en place le “Programme”. Chaque année, 50 classes de 3ème sont choisies, et emmenées dans un endroit isolé où il n’y aura qu’une règle : s’entre-tuer jusqu’à ce qu’il ne reste qu’un seul debout. Afin de survivre, chaque élève sera équipé de vivres et d’une arme, pouvant aller de la mitraillette à une cuillère. On va alors suivre la classe de 3ème B du collège Shirowa, où le jeune Shûya ne va avoir qu’un seul but : protéger Noriko, l’amoureuse de son meilleur ami tué devant lui, puis de quitter l’île. Battle Royale est le manga même qui a lancé le genre “survival”, qui n’a cessé de fleurir à foison chez tous les éditeurs. Que ce soit I Love you, So I Kill You, Kings Game, I am a Hero, Judge, etc… chacun de ces titres à pour “maître absolu” le récit de TAKAMI. Chacun des élèves est obligé de se plier aux règles, en cas de refus le collier qu’ils portent autour du cou peut explorer. Le contexte politique est omniprésent dans le manga, lui donnant une réelle motivation autre que de faire exploser des adolescents pour le fun. La violence est présente du début à la fin, ainsi que la sexualisation des personnages.

BATTLE ROYALE © 2000-2005 KOUSHUN TAKAMI / MASAYUKI TAGUCHI (AKITA SHOTEN JAPAN)

Ces points se retrouvent également dans un Gantz, par exemple. Shûya est le héros typique qui croit en la justice, et devant se rallier à d’autres élèves afin de garantir sa survie et celle de Noriko. Les autres élèves possèdent leurs qualités, et on apprécie de les connaître un peu plus malgré le risque de les voir se faire déchiqueter la page d’après. Malheureusement, instinct de survie oblige, certains n’éprouveront pas de remord à tuer l’un des leurs. Autant le dire tout de suite, l’espoir n’est pas un thème prédominant du manga, au contraire. C’est extrêmement violent, gore, et développe une forte critique de la société et surtout du gouvernement. Le trait détaillé de TAGUCHI contribue à l’aspect violent du titre avec une mise en évidence de chaque sentiment qui accompagne les élèves. Des larmes de tristesse aux hurlements d’horreur, chaque visage arbore ce qu’il essaye de transmettre. C’est vif, percutant et dérangeant. Cette nouvelle édition de Soleil Manga est de bonne facture, avec une impression de qualité, et des pages couleurs. En conclusion, Battle Royale est le manga survival iconique par excellence. Si vous ne possédez pas encore ce titre, la version Ultimate regroupant deux tomes simples, n’est à louper sous aucun prétexte.

17/20

Gambling School 06Disponible aux éditions Soleil Manga dans la collection Seinen, au prix de 7.99€. Disponible également sur Amazon |LIRE UN EXTRAIT DU TOME 1LIRE MON AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS

Gambling School est un seinen écrit et dessiné par Toru NAOMURA (Lost Paradise) et Homura KAWAMOTO. Le manga est publié depuis 2014 aux éditions Square Enix, et comprend déjà deux spin-offs, une adaptation en série animée disponible sur Netflix, et un film live action. En deux lignes, le pitch se passe dans une école privée où des élèves huppés et riches se lancent des défi à coup de jeu d’argent qui ferrait trembler les plus grands casinos du monde. Ceux qui perdent se retrouvent en bas de l’échelle sociale et deviennent les “bêtes” – pour ne pas dire esclaves – des gagnants. L’arrivée du Yumeko dans le tome 1 avait chamboulée un peu la hiérarchie, puisque cette farouche joueuse adore manipuler ses concurrents. Dans ces tomes 5 et 6, le scénario de KAWAMOTO continue de nous offrir des jeux d’argent et de pouvoir, avec une Yumeko toujours en aussi grande forme face à un membre du conseil des élèves, Manuyûda, et qui détient une emprise forte au sein de l’établissement. Comme pour les tomes précédents, nous avons le droit à un très long affrontement, avec un « Choice Poker », une variante du poker avec des règles différentes. L’imagination de l’auteur pour offrir des jeux originaux et différentes de tous ceux que l’on connaît, est sans aucun doute le gros point fort du scénario. Le personnage de Yumeko est toujours aussi imprévisible, repoussant sans cesse les limites. Le résultat de la partie l’importe peu au final, et c’est surtout dans le déroulement et la réaction de ses adversaires qu’elle trouve l’extase psychique et quasiment physique, on peut le dire.

© 2014 Toru Naomura, Homura Kawamoto / SQUARE ENIX CO., LTD.

Elle est dans l’excès, ne sans cache pas, et déroute aussi bien ceux qui l’entourent que les lecteurs. Le sixième tome reprend le même schéma mais, pour ceux qui ont vu l’animé, il est à noter qu’à partir de maintenant cela restera du non adapté à l’écran. Les enjeux deviennent de plus en plus dangereux, notamment avec les vies qui sont à présent en jeu. La lecture de Gambling School procure un sentiment addictif et malsain. On est dérangé par tous ces gens qui s’affrontent au détour des cours, les sommes misées sont astronomiques, et les personnages sont tous machiavéliques. Cependant, afin de ne pas lasser les lecteurs, KAWAMOTO, propose des défis de plus en plus hors normes mais intelligents en un sens. Le dessin de Toru NAOMURA continue d’être très précis, avec un charadesign charmant et inspirant le danger. La mise en avant des expressions de chacun allant de la peur à l’incrédulité, en passant par la joie extrême voir l’orgasme capte totalement notre attention. Le travail effectué sur la trame est bien exécuté, c’est angoissant visuellement, presque sensuel même. En conclusion, Gambling School continue sur sa lancée en proposant des personnages toujours aussi déstabilisant.

15 sur 20

Disponible aux éditions Soleil Manga au prix de 7.99€ et sur Amazon | LIRE UN EXTRAIT ICI

Restons dans l’univers de Gambling School, avec l’un de ses spin-offs : Gambling School Twin (Kakegurui Futago en VO). Vu le succès de la franchise au Japon, il n’est pas étonnant de voir le spin-off arriver en français, ce qui doit prouver que la franchise fonctionne également chez Soleil Manga. Le scénario est toujours signé Homura KAWAMOTO, avec cette fois-ci Kei SAIKI au dessin. Twin est centré sur le personnage de Mary Saotomoe, qui avait très vite su se démarquer de ses camarades. Pour ceux qui connaissent déjà la franchise, elle a été la première à affronter Yumeko, qui par la suite a su s’en faire une alliée. Ce spin-off va donc explorer le passé du personnage, ce qui en fait donc un prequel se déroulant un an avant le début de la série mère. L’intrigue fonctionne de la même manière que Gambling School, à la différence où Mary, d’un naturel très réservé, se fait malmener et se trouve très vite pleine de dettes. Il est surprenant de constater qu’elle n’a rien à voir avec la Mary dont on a fait la connaissance dans la série principale. Son intégration au sein de l’école Hyakkaô elle la doit à sa persévérance dans ses études qui lui a permis d’obtenir une bourse. Malgré son côté très calme, Mary n’est pas de celle qui abandonne facilement, et sa revanche elle va vite la prendre. La lecture de ce prequel peut facilement se faire avant la série d’origine, puisque KAWAMOTO veille à retranscrire les grandes lignes de son univers.

© 2015 Homura Kawamoto, Kei Saiki / SQUARE ENIX CO., LTD.

Si dans un premier temps nous notons quelques similitudes entre Yumeko et Mary, cette dernière va très vite se distinguer par son intelligence et sa ruse, sans éprouver l’extase que ressent Yumeko lors des jeux. On notera aussi une sensibilité au statut de ceux qui sont des “bêtes”, la rendant psychologiquement plus humaine. Au dessin, Kei SAIKI, arrive à se calquer sur les marques de Toru NAOMURA de la série principale, sans pour autant arriver à retranscrire toute l’angoisse que son compatriote impose sur ses planches. Néanmoins, il faut souligner que les différences sont vraiment minimes, et que finalement l’ensemble est aussi prenant que la série d’origine. En conclusion, Gambling School Twin pose des bases semblables à Gambling School, mais à la différence qu’ici le personnage principal possède un charisme différent de Yumeko, et offre une très belle mise en avant du caractère de Mary. À ne pas douter que la suite offrira de belles surprises…

2 réflexions sur “Critique manga #176 – Battle Royale « Ultimate » tome 1, Gambling School tome 5 et 6, Gambling School Twin tome 1

  1. J’ai acheté le roman Battle Royale il y a peu, je pense le lire cet hiver, j’ai beaucoup hésiter par où commencer, roman, manga, film? Finalement cette version Ultimate est parfaite elle sort au bon moment, je l’achèterai sûrement après avoir lu le roman 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s