Critique #085 – Brume légère sur notre amour de Madeleine Chapsal

TITRE PAGE (1)

Parfois il n’y a pas besoin de trois cents pages, ni de mots très complexes pour offrir une belle histoire. Du bout de sa plume et de sa sensibilité, Madeleine Chapsal couche sur papier un portrait sur la vie de couple après des années de vie commune. Entre incertitudes, amours et dérapages, Brume légère sur notre amour nous en décrit les tourments. 
Acheter Brume légère sur notre amour sur le site de Le Livre de Poche ou sur Amazon.

MERIC AU LIVRE DE POCHE POUR (5)

Je remercie Maud pour la découverte de cette auteure


Madeleine Chapsal est une écrivaine française, mais aussi une journaliste qui travailla pour Les Échos et chez L’Express jusqu’en 1978. Fille de l’homme politique Fernand Chapsal, elle est également la filleule de Madeline Vionnet de la célèbre Maison de couture Vionnet. En 1947, elle se marie avec Jean-JacquesServan-Schreiber, et vont créer ensemble le journal de L’Express, avec Françoise Girous. Le couple divorce en 1960 mais reste tout de même proche. Entre 1981 et 2006, Madeleine Chapsal a occupé le poste de membre du jury du Prix Femina. Auteure d nombreux romans, on peut noter certains titres comme La Maison de Jade, Le Foulard Bleu, Un été sans toi, Un bouquet de violettes, ou encore La Ronde des âges. Mais celui dont je vais vous parler, Brume légère sur notre amour est paru en 2016 aux éditions Fayard avant de connaître une réédition en poche chez Le Livre de Poche.

Ce roman se lit très vite puisqu’il ne fait que 170 pages, et on y prend du plaisir en plus. Mais avant de vous donner mon avis, laissez-moi vous présenter l’histoire. Alors, Martine et Roger, tous deux dans la cinquantaine, forment un couple depuis trente ans. Roger est architecte, alors que Martine est femme au foyer. Sans enfants, par choix commun, leur appartement à Paris leur offre une vie confortable. Mais comme dans certains mariages, le temps leur à jouer des tours. Entre cachotteries, et quelques écarts et plus si affinités, leur amour est mis à rude épreuve. S’en viennent les questions où l’on se demande si l’amour et le lien que l’on ressent pour la personne qui partage notre vie est encore présent.

Au fil des mots, on sent que qu’une tension entre eux va naître et venir tenter d’empoisonner  leur ressenti, où la routine pèse énormément. Chacun s’en va de ses petits doutes et questions intérieurs, et finit par voir l’autre sous un autre jour. Des regrets fleurissent en leur cœur, et le lecteur finit par se demander si le lien fusionnel qui les lie ne pas se rompre et briser ce couple.

– Quand on s’aime, quand on s’est aimé toute une vie, comme nous deux, même si l’un disparaît, l’autre continue de vivre avec lui.
Je ne suis pas croyant, mais j’en ai la conviction.

La plume de Madeleine Chapsal est très belle. C’est assez particulier puisqu’en moins de deux cents pages elle arrive à nous faire ressentir une multitude de choses. C’est une écriture simple, ou plutôt minimaliste. Mais cela n’est en rien une mauvaise chose, je dirais même que cela fait la force du récit. Autour de ce couple vient se greffer un autre couple, une séductrice, et d’autres personnages. Je ne vous cache pas qu’il n’est pas simple de s’attacher aux personnages tant le récit est court, et puis je ne peux en dire plus au risque de vous en dire beaucoup trop. Les chapitres sont bref mais direct dans ce qu’ils exposent. 

En conclusion,Brume légère sur notre amour est une histoire brève qui explore la vie d’un couple à l’amour si fort. Une lecture qui sort de ma zone de confort, mais qui garde une touche sensible et vraie qui fait du bien à lire. L’écriture de Madeleine Chapsal est une lecture à découvrir au moins une fois selon moi.

15 sur 20Infos roman

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s