Critique manga #342 – Hitman, les coulisses du manga tome 1

Vous êtes-vous déjà demandé comment fonctionnait une maison d’édition ? Comment est-ce que les employés d’une rédaction fonctionnent ? Ces deux questions se posent dans l’univers des romans, des comics, des BD, mais aussi dans les mangas. Et c’est justement dans les coulisses de ce dernier que l’on va se plonger avec Hitman écrit et dessiné par Kouji SEO qui a su se faire une petite place dans le coeur de nombreux lecteurs.

Disponible aux éditions PIKA dans la collection Shonen ou sur Amazon au prix de 7,20 € || Également disponible au format numérique || LIRE UN EXTRAIT DU TOME 1 ICI

pika

Merci à Clarisse pour cette lecture et la confiance


Kouji SEO est un mangaka activ depuis 1996, date de publication de sa première œuvre Half & Half dans le magazine Fresh de Kodansha, que l’auteur a revisité en 2012. En 2000 paraît W’s, suivi de Crossover. Suzuka paraît en 2004 et possède une suite en le titre de Fûka, récemment terminé en 20 tomes aux éditions Pika. A Town Where You Live sort en 2008, pour un total de 27 volumes. Dix ans plus tard, Kouji SEO décide de mettre son expérience dans le milieu du manga pour parler de ce qui se passe derrière les rideaux de l’édition avec Hitman, les coulisses du manga. Le titre est en cours avec 10 tomes dans le Shonen Magazine de Kodansha, et que l’on retrouve fraîchement aux éditions Pika pour la version française.

L’histoire suit le jeune Ryûnosuke Kenzaki, étudiant à l’université de Tokyo qui est sur le point de réaliser son rêve : devenir éditeur de mangas pour la rédaction du célèbre Shônen Magazine de Kodansha. L’entretien d’embauche semble ne pas s’être bien passé puisque entre son manque de réponses, son stress et que la seule fois qu’il fourni une réponse qu’il estime bonne on lui dit que non, le moral est clairement au plus bas. Quelle est donc sa surprise quand il apprend qu’il a eu le poste et intègre l’équipe. Ryûnosuke va alors devoir vite faire ses preuves, et cela tombe bien parce que voilà qu’une mangaka en devenir recherche un tantô pour la guider…

Kouji SEO est un mangaka très prolifique, et qui possède une patte artistique facilement reconnaissable. Au niveau du scénario, il nous a toujours plus habitué à de la romcom (comédie romantique), ce qui ici n’est pas le sujet principal. L’âme du manga se trouve être l’ascension et l’accomplissement de Ryûnosuke et de la mangaka novice, Tsubasa, pour atteindre leur objectif : faire d’elle la mangaka numéro #1 du Japon, aussi débutante qu’elle soit. Pour ceux qui ont déjà un passif dans le manga, on pense facilement à Bakuman du duo OHBA et OBATA l’évocation de Hitman, mais la comparaison s’arrête là. Les deux récits ont certes le même thème, mais le traitement est différent. Ici, on retrouve le côté mordant de ce que l’on peut atteindre de ce genre de milieu, qui au final fonctionne comme une grosse entreprise X ou Y qu’il faut faire tourner. Chaque employé va alors se dépasser pour se faire une place au soleil, quitte à bousculer un peu. Les personnages sont vraiment bien écrits. Que ce soit nos deux protagonistes principaux, Tsubasa et Ryûnosuke, aux personnages secondaires (Natsume, le rédacteur en chef, Natori, Nakata, Yagami,…). Chacun possède son caractère et ses opinions, et iront jusqu’au bout pour les exprimer. Ryûnosuke est déterminé, de bonne foi, mais maladroit. Il a un très bon fond et semble, sans qu’il ne le sache, posséder cette qualité unique qui pourrait faire de lui un éditeur exceptionnel. Tsubasa est caractérielle mais pas dans sens péjoratif, forte mais douce, et elle montrera souvent qu’elle ne déviera jamais de son objectif. La relation entre eux pourrait donner lieu à une romance, ce qui ne m’étonnerait pas puisque Kouji SEO adore ce genre, mais pour le moment rien n’est dit, et peut-être qu’elle ne se fera pas entre eux… un triangle amoureux ? Pourquoi pas, mais seulement s’il est bien amené et surtout bien écrit sur le long terme. Mais au-delà de ça, c’est réellement la dynamique entre Ryûnosuke et Tsubasa qui fonctionne du tonnerre. Alors oui, parfois on a envie de les baffer un peu, mais personnellement cela ne m’a pas dérangé pour le coup ! Étrange, car normalement cela peut vite m’agacer. On a aussi le lien entre les responsables éditoriaux qui sont mentionnés et intéressants. Le rôle du rédacteur en chef prend rapidement la forme d’une sorte de Yoda du manga qui prodigue de bons conseils, et des phrases qui poussent Ryûnosuke à réfléchir. On s’attache rapidement à lui, et globalement aussi aux autres mais à des degrés différents.

Comme dit au début, visuellement il n’y a rien à redire. Le trait de Kouji SEO est très bon, et si vous avez aimé ses œuvres précédentes il n’y a aucune raison pour que vous n’aimiez pas celle-ci. Le design des personnages est maîtrisé du début à la fin, l’ensemble est rafraîchissant, même si cela pourrait manquer d’un peu d’émotion ici et là pour certains. Au niveau de l’édition, l’équipe Pika a fourni du bon travail. Mise à part quelques problèmes avec l’encre qui a bavé sur certaines pages, c’est du bon. À voir si cela concerne tous les exemplaires. À souligner l’espèce de petit quadrillé rappelant celui d’un cahier ou d’une règle sur la jaquette. Une bien bonne idée ! La traduction est assurée par Fabien Dautriche (Toi ma belle étoile, Tant qu’il est encore tant(je t’aimerai)) qui offre du travail de qualité.

En conclusion, ce premier tome de Hitman, les coulisses du manga a été un méga gros coup de cœur surprise ! Cette introduction au métier de l’édition m’a vraiment enthousiasmé pour la suite, avec un événement de fin de tome qui m’a fait dire que le 18 novembre n’arrivera jamais assez vite pour avoir la suite. En clair, si les 10 tomes de la série étaient déjà disponibles en VF, vous me verriez me les enfiler en une seule fois. Rien que de parler de ce premier tome, j’ai envie de le relire. Vous l’aurez compris, Hitman m’a convaincu, les personnages et Kouji SEO également!

cdc

9 réflexions sur “Critique manga #342 – Hitman, les coulisses du manga tome 1

  1. Waouh quelle note ! Ça doit être la 1ère fois que je vois un 20/20 sur ce blog. En tout cas ça donne très envie de le découvrir. Au fait, j’ai pris les deux premiers volumes d’Origin et c’est vraiment bien, je vais me prendre la suite très vite ! Autre question, je me demandais si vous aviez déjà fait des critiques sur le manga « Moriarty » de chez Kana, je serais curieux d’avoir votre avis sur ce dernier. J’ ai repris la lecture de ce titre et c’est une excellente surprise. Si vous ne connaissez pas, je vous le conseille. En attendant je vous souhaite de bonnes lectures !

    Aimé par 1 personne

    • Hellow Jeffrey, n’hésite pas à aller sur le menu du blog puis catégorie Manga, j’ai trouvé les chroniques sur les tomes 1, 2,3,4 et 5 en un instant ;). Etant donné que c’est rangé par éditeur en plus ça facilite la vie !
      Bonne journée à toi 🙂

      J'aime

      • Merci beaucoup pour ta réponse ! Je vais aller voir ça !
        Bonne journée à toi également

        J'aime

    • Hello Jeffrey. ^^ Les 20/20 sont très très très rare sur le blog. J’ai été la première surprise par l’atribution de la note, parce que je partais sans aucune attente. Je ne me diasais pas que j’allais passer un bon moment, ni même un moment, mais bon. J’ai vraiment tout aimer, et je n’en reviens pas. Fort possible que je me le relise. Pour Moriarty, comme l’a dit Depkron, il suffit de cliquer sur l’onglet MANGAS et de descendre jusqu’à l’éditeur Kana. J’ai pas mal de retard niveau lecture sur ce titre. Tu en es à quel tome ?
      Merci de ta visite et de ton commentaire, belle soirée à toi !

      J'aime

      • Oui je suis allé voir grâce à Depkron, j’ai enchainé tes chroniques sur Moriarty, , là j’ai commencé le tome 7 et je vais enchainer avec le 8. Je voulais avoir ta réaction par rapport au tome 6 qui m’a fait une forte impression. J’étais déjà très fan des frères Moriarty et en plus les nouveaux personnages introduits réservent de belles surprises !
        Bonne journée à toi !

        J'aime

  2. Hellow, eh bien j’ai juste vu la note haha c’est plus qu’un coup de coeur à ce niveau-là ! Je t’avouerai ne pas avoir lu la chronique en entière car ne voulant pas me spoil et en ayant déjà échangé ensemble ;).
    Mais j’ai hâte de me faire mon propre avis dessus 😀 Allez tschuss !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s